Suivez sur
#
Transports : Le groupement interprofessionnel automobiles, matériels et équipements (GIPAME) échange avec le ministre Amadou Koné 

Economie et Politique

Transports : Le groupement interprofessionnel automobiles, matériels et équipements (GIPAME) échange avec le ministre Amadou Koné 

Le groupement interprofessionnel automobiles, matériels et équipements (GIPAME) leader de l’industrie automobile en Côte d’Ivoire a échangé le mardi 9 janvier 2024 avec le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné sur plusieurs thématiques liées au développement du secteur. Notamment l’organisation de l’édition 2024 du salon de l’automobile, l’évolution et les enjeux du secteur automobile, etc.

« C’est avec un profond respect et une grande considération que nous vous accueillons aujourd’hui à l’occasion de l’Assemblée Générale Ordinaire du GIPAME pour l’année 2024. Votre présence parmi nous aujourd’hui témoigne de l’importance que vous accordez à notre secteur et de votre engagement indéfectible à l’égard des enjeux qui nous concernent.

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour les efforts remarquables que vous avez déployés ces dernières années, efforts qui ont contribué à une augmentation significative du nombre de véhicules neufs vendus sur le territoire ivoirien. Votre soutien a été un pilier dans la croissance et la prospérité de notre industrie » a reconnu d’emblée le président du GIPAME, M Abdul Hussein BEYDOUN avant de présenter les ambitions du groupe pour l’année 2024.

« En 2024, nous aspirons à faire du Salon de l’automobile un événement incontournable avec une participation active de l’État qui se tiendra tous les 2 ans, à renforcer la reconnaissance du Label GIPAME, à  promouvoir la formation professionnelle, à accroître notre visibilité et notre influence auprès des autorités » a-t-il décliné.

Le GIPAME appelle au leadership du ministre Amadou Koné pour….Poursuivant, le président du GIPAME a fait appel au leadership du ministre Amadou Koné pour relever ensemble les défis d’un modèle de réussite dans le secteur automobile.

« Votre leadership et votre vision stratégique seront des atouts précieux pour nous guider vers ces objectifs ambitieux. Ensemble, nous pouvons faire de la Côte d’Ivoire un modèle de réussite dans le secteur automobile » a-t-il ajouté.

Le ministre Amadou Koné rassure le GIPAME 

Invité  à un déjeuner d’échange par les concessionnaires automobiles membres du groupement interprofessionnel automobiles, matériels et équipements ( GIPAME), mardi 9 janvier 2024 au Palais WIA sis à Abidjan-Cocody, le ministre des transports Amadou Koné a rassuré le président du GIPAME, M. Abdul Hussein BEYDOUN et ses camarades sur la santé du secteur automobile en Côte d’Ivoire avec les  mesures prises par le gouvernement notamment la limitation de l’âge des véhicules importés, l’avènement depuis le 1er juin 2023 du nouveau système d’immatriculation initiale des véhicules automobiles ( NSIIV) et très prochainement la production de véhicules électriques.

GIPAME, un acteur clé de l’économie ivoirienne 

Créé en 2012, le GIPAME regroupe 21 concessionnaires et 5 membres associés. Il emploie près de 4000 personnes pour un chiffre d’affaires annuel ( en 2023)  de 420 milliards FCFA pour une masse salariale de 21 milliards FCFA.

Chaque année, le groupe paie à l’Etat ivoirien près de 60 milliards FCFA de droit de douanes et 125 milliards FCFA de taxes diverses. Acteur essentiel pour l’économie ivoirienne, le GIPAME s’est dit satisfait de l’éclairage du ministre et  a encouragé le gouvernement ivoirien à travers le Ministère des Transports à poursuivre ses réformes en matière de mobilité urbaine et du transport automobile en général.

En effet, le GIPAME en invitant le ministre Amadou Koné, c’était pour les membres du groupe de bénéficier des éclairages du ministre sur l’organisation prochaine de la deuxième édition du salon automobile 2024, le statut des concessionnaires et la concurrence déloyale face au secteur informel de l’automobile, les dispositions concernant la mobilité électrique, les procédures WWW (immatriculation des véhicules neuves) et l’évolution et enjeux du secteur automobile.

Sercom Ministère des Transports 

Plus dans Economie et Politique

#