Suivez sur
#

Economie et Politique

Sénatoriales dans l’Agnéby-Tiassa: Les candidats Ékissi Béhou et Faustin Aboh en roue libre ; Agboville prêt pour le plébiscite

En vue de remporter les élections sénatoriales du 16 septembre prochain, Faustin Aboh et Ékissi Béhou, candidats du RHDP pour l’Agnéby-Tiassa, sont sur le terrain depuis quelques jours. 

Après les étapes de Sikensi et de N’Douci, cap a été mis, le jeudi 14 septembre 2023, sur la ville d’Agboville en vue de rencontrer les conseillers municipaux et régionaux pour partager leur vision du Sénat. 

« Nous avons mis à profit les quatre jours de campagne en parcourant tout le territoire régional d’Azaguié à Taabo où nous avons rencontré des conseillers assoiffés d’informations concernant le Sénat parce que c’est une nouvelle institution qui a un mandat seulement. Il faut donc du temps pour que les populations comprennent. C’est pourquoi, nous nous sommes évertués à expliquer à ces grands électeurs le rôle du Sénat et les fonctions régaliennes du sénateur.

Nous nous sommes bien compris et nous pensons qu’au terme des jours réglementaires pour la campagne, ces électeurs viendront nous accorder leurs suffrages. Nous partons donc rassurés parce que le RHDP obtiendra les voix nécessaires et même au-delà pour le choix de ces deux sénateurs pour le prochain mandat », a confié Faustin Aboh, à l’issue des différentes rencontres avec les électeurs du département d’Agboville (Azaguié, Rubino et Agboville). 

La mise en place du Sénat, selon l’ancien maire et député de Sikensi, relève de la grande vision que le président Alassane Ouattara a pour la Côte d’Ivoire. 

« Le chef de l’État, Son excellence monsieur Alassane Ouattara est en train de donner à la Côte d’Ivoire une fondation solide à travers les institutions. Il a réussi à mettre en place toutes les institutions en créant le Sénat qui n’est pas un luxe mais une chambre de performances en vue de donner les leviers à l’exécutif pour bâtir une nation forte », a-t-il réitéré, en présence du vénérable Yapobi Jean-Désiré Lucien, sénateur de Tiassalé.  

Pour sa part, le sénateur sortant Ékissi Béhou a appelé ses hôtes à porter leur choix sur les candidats du parti au pouvoir. 

« Chers électeurs (…) vous représentez les populations et c’est une lourde responsabilité. Le choix que vous êtes appelés à faire, samedi prochain, doit être un choix de valeur. D’ailleurs, au RHDP, ce sont des hommes de valeurs et d’expériences que vous avez, mon frère Faustin Aboh et moi. C’est pourquoi, nous vous demandons de nous accorder votre suffrage parce que nous sommes les hommes qu’il faut à la place qu’il faut », a appuyé la tête de la liste Rassemblement et solidarité.

« Nous sommes des conseillers RHDP et ce sont des candidats RHDP qui se présentent devant nous. Nos deux candidats doivent avoir nos 37 voix quelles que soient les circonstances parce que c’est le président de la République qui les a désignés. Avec les quatre communes RHDP, que sont Agboville, Azaguié, Rubino et Sikensi et le Conseil régional qui est RHDP, nous pouvons avoir plus de la moitié de l’ensemble des voix et sortir vainqueurs au soir du 16 septembre.

Donc, je voudrais inviter chacun d’entre vous à porter son choix sur nos candidats. Vénérable Ékissi Béhou et honorable Faustin Aboh, je voudrais vous rassurer du soutien total, sans faille et sans condition des candidats RHDP que vous êtes », a soutenu le maire d’Agboville, N’Cho Acho Albert, lors de la rencontre avec les conseillers du chef-lieu de la région de l’Agnéby-Tiassa.     

La campagne pour les élections sénatoriales du 16 septembre, s’est déroulée du lundi 11 au jeudi 14 septembre sur l’ensemble du territoire national. Dans l’Agnéby-Tiassa, 04 listes sont en compétition, notamment les listes du PPA-CI, du PDCI-RDA, une liste indépendante et celle du RHDP.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Economie et Politique

#