Suivez sur
#

Economie et Politique

Sénatoriales 2023: Pourquoi la CEI a rejeté les dossiers de 6 candidats

La Commission Électorale Indépendante (CEI), a annoncé le lundi 21 août 2023, le rejet de six candidatures pour dossiers non conformes.  

L’ organe chargé des élections en Côte d’Ivoire a expliqué les raisons du rejet de six candidatures aux élections sénatoriales du 16 septembre prochain. 

1- concernant la candidature de Monsieur TRAORE DRISSA, candidat sans étiquette politique de la liste « Faire mieux », dans la région du KABADOUGOU, circonscription n’07, son dossier de candidature ne comporte qu’une seule candidature alors que les candidatures aux élections des Sénateurs sont présentées sous forme de liste comportant deux candidats pour les deux sièges à pourvoir dans chaque circonscription et qu’ « aucune liste de candidature ne peut être acceptée si elle ne comprend un nombre de candidats égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale considérée » ;

2- Que, concernant les candidatures de TANOH OMOI CHRISTIAN et ATTA ADJO SETH BERNADETTE ELISA, candidats sans étiquette politique de la liste « Union pour le développement du NZI, dans la région du N i ZI, circonscription Ml 3, leur dossier de candidature ne comporte aucune pièce, à l’exception de leur déclaration de candidature ;

3- Que, concernant le dossier de candidature présenté par Monsieur ZION KAH DENIS, candidat investi par le PDCI-RDA, dans la région du CAVALLY, circonscription n 0 1 7, il ne comporte qu’une seule candidature, celle de Monsieur ZION KAH DENIS, alors qu’aux termes des dispositions du Code électoral, les candidatures aux élections des Sénateurs sont présentées sous forme de liste comportant deux candidats pour les deux sièges à pourvoir dans chaque circonscription et qu’ « aucune liste de candidature ne peut être acceptée si elle ne comprend un nombre de candidats égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale considérée » ;

4- Que, concernant les candidatures de Messieurs GBANSE DOUADE ALEXIS et TOURE TAI BOU INZA CLAUDE, candidats sans étiquette politique de la liste « Tous ensemble pour le Tonkpi dans la région du TONKPI, circonscription n 019, leur dossier de candidature est incomplet en ce qu’il ne comprend ni les photos des deux candidats, ni la déclaration personnelle de candidature, ni-l’extrait de naissance, ni le reçu de cautionnement du second candidat, pièces pourtant exigées de chacun des candidats comme conditions de candidature par les dispositions légales et réglementaires ;

Denis Kah Zion dans le lot des candidatures rejetées

5- Que, concernant les nommés MASSANGBE MAKANI SALIMATA FATIMATA et BAKAYOKO CHOUAHELI, de la liste « Expérience, solidarité et paix investis par le PDCI-RDA, dans la région du WORODOIJGOIJ, circonscription n 0 29, leur dossier de candidature ne comporte aucune pièce, contrairement à ce que prescrivent les dispositions pertinentes du Code électoral ;

6- Que, concernant Madame KOUASSI AKISSI COLETTE, candidate sans étiquette politique de la liste « La femme face au destin de l’Afrique dans le District autonome de Yamoussoukro, circonscription n 0A2, elle n’a pas de colistier alors même que le Code électoral prescrit que les candidatures aux élections des Sénateurs sont présentées sous forme de liste comportant deux candidats pour les deux sièges à pourvoir dans chaque circonscription, sous peine de rejet du dossier de candidature ; 

que, par ailleurs, Madame KOIJASSI AKISSI COLETTE n’a produit aucune photo ni aucune clé USB comme cela lui était exigé ainsi qu’à tous les autres candidats ; 

Qu’ainsi, il y a lieu de rejeter, pour composition non conforme à la loi, les dossiers de candidatures déposés par les nommés TRAORE DRISSA, candidat sans étiquette politique, dans la région du KABADOUGOU, circonscription n 0 07 • TANOH OMOI CHRISTIAN et ATTA ADJO SETH BERNADETTE ELISA, candidats sans

étiquette politique, dans la région du N’ZI, circonscription n o 1 3 ; ZION KAH DENIS, candidat investi par le PDCI-RDA, dans la région du CAVALLY, circonscription n a q 7 ; GBANSE DOUADE ALEXIS et TOURE TAI BOU INZA CLAUDE, candidats sans étiquette politique, dans la région du TON PKI, circonscription n°19 ; 

MASSANGBE MAKANI SALIMATA FATIMATA et BAKAYOKO CHOIJAHELI, investis par le PDCI-RDA, dans la région du WORODOUGOU, circonscription et KOUASSI AKISSI COLETTE, candidate sans étiquette politique, dans le District autonome de Yamoussoukro, circonscription n 0A2.

Charles Béni

Plus dans Economie et Politique

#