Suivez sur
#

Economie et Politique

SARA 2023/ Le Premier Ministre Patrick Achi: « L’agriculture est au cœur de la vision 2030 du président Ouattara »

La 6e édition du Salon international de l’Agriculture et des Ressources animales d’Abidjan (SARA 2023) a officiellement ouvert ses portes ce vendredi 29 septembre 2023, au Parc des Expositions d’Abidjan à Port-Bouët, en présence du Président de la République, Alassane Ouattara.

C’est le Premier Ministre Patrick Achi, qui a prononcé le discours d’ouverture de cet événement majeur, qui se positionne aujourd’hui comme le plus important dans le monde de l’agriculture et des ressources animales et halieutiques.

Le thème de la 6e édition est : « L’Agriculture africaine face aux défis des chocs internes et externes : quelles innovations structurelles pour améliorer les secteurs agricoles et garantir la souveraineté alimentaire ? »

Au nom du Chef de l’Etat, le Premier Ministre a rappelé la place qu’occupe le secteur agricole dans le tissu économique et social national.

« Ce secteur est au cœur de la vision 2030 du Chef de l’Etat et des transformations structurelles que nous voulons tous voir accomplir pour notre production agricole, notre décollage industriel, nos capacités d’export et notre source de création d’emplois nouveaux et de revenus supplémentaires. ».

Patrick Achi se félicite des performances accomplies par l’agriculture ivoirienne grâce au leadership du Chef de l’Etat.

Pour Patrick Achi, « ce thème d’actualité épouse plus que tout autre les nouveaux défis pour sortir des crises, pandémies, guerre en Ukraine ou terrorisme, auxquels le monde, comme l’Afrique sont confrontés ; nous qui souffrions déjà, dans un océan d’indifférence, des affres de la volatilité des cours de nos matières premières agricoles », a-t-il indiqué.

Le Premier Ministre s’est félicité des performances accomplies, en dépit de ces crises et vicissitudes, par l’agriculture ivoirienne, grâce au leadership du Chef de l’Etat.

« Notre pays, au cours de la dernière décennie, a renforcé sa position de géant agricole du continent, par la mise en œuvre de vastes programmes de relances sectorielles, et de réformes structurelles », a déclaré le Chef du gouvernement.

Une vision qui a contribué à l’essor des filières agricoles ivoiriennes comme le cacao, le palmier à huile, le caoutchouc naturel ou les noix brutes de cajou. Une vision qui devrait être renforcée, notamment par la modernisation accélérée des modes de production agricole, l’investissement dans la recherche et l’innovation agricole, ou encore, le contrôle et l’intégration des filières dans les chaines des valeurs mondiales.

«  »La 6e édition du SARA s’achèvera le 8 octobre prochain »

Le Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a déclaré à cet effet que « en mettant le cap sur la transformation de nos principaux produits agricoles, la Côte d’Ivoire s’engage à amorcer un nouveau virage pour faire de notre agriculture non plus une agriculture qui se contente seulement de nourrir sa population, mais aussi et surtout, une agriculture pourvoyeuse de plus d’emplois et de plus de valeurs ajoutées, une agriculture qui produit donc des revenus, afin d’impacter durablement et qualitativement la vie de nos producteurs ».

Pour cette 6e édition, ce sont des centaines d’exposants venus des différentes régions du monde et de nombreux acteurs de la chaîne de valeur agricole qui animeront les 10 jours d’expositions, ateliers, panels et conférences.

Après le Royaume du Maroc en 2015, l’Afrique du Sud en 2017 et la France en 2019, c’est le Royaume des Pays-Bas qui est, cette année, le pays à l’honneur. La 6e édition du SARA s’achèvera le 8 octobre prochain.

Source : Primature

Plus dans Economie et Politique

#