Suivez sur
#
RHDP : Ça ne va pas. Les cybermilitants en colère contre les cadres du Parti, grognent. Ouattara interpellé

Economie et Politique

RHDP : Ça ne va pas. Les cybermilitants en colère contre les cadres du Parti, grognent. Ouattara interpellé

Plus rien ne va actuellement au RHDP. À l’orée de la nouvelle année 2024, les cybermilitants du parti au pouvoir, font grise mine. Ils dénoncent le manque d’attention des cadres du RHDP à leur égard. 

Dans la plupart de ses discours face aux responsables de son parti le RHDP, le Président Alassane Ouattara recommande la proximité auprès des populations. Mais, apparement, cette recommandation peine à avoir un écho favorable auprès des cadres du RHDP. 

Se disant délaissés depuis les décès des Premiers ministres Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko, ceux-ci ont décidé de se faire entendre désormais et de dénoncer le peu d’égards des cadres du parti présidentiel vis-à-vis d’eux. 

Aucune promesse tenue

Dans une déclaration consultée par Lemeridien, les cybermilitants du RHDP s’indignent contre le non respect des promesses tenues par la Direction du RHDP à Grand Bassam les 21-22 décembre 2022, dans le cadre de l’activité dénommée « Université RHDP du Digital ». 

Selon nos informations, à la fin de cette activité, il y a eu des engagements et gages de la part des responsables politiques pour un meilleur traitement des cybermilitants formés à cet effet. 

Ces promesses se résument en 5 points que nous tairons pour des raisons de confidentialité. Un an après, aucune promesse n’a été tenue au grand désarroi de ces vaillants soldats qui défendent les causes de leur parti présidé par le président Alassane Ouattara qui a toujours insisté pour que les cadres s’occupent des militants et sympathisants.  

« Nous assistons à un RHDP qui est secoué par une marginalisation de ses troupes »

Ceux-ci demandent un bilan pour savoir ce qui empêche l’exécution des promesses tenues, mais malheureusement, ils sont face à un mur. Leurs référents répondent par des menaces ou se barricadent là où ils sont attendus pour apaiser, rassurer et orienter vers ceux qui peuvent agir pour trouver des solutions aux problèmes soulevés. 

« Face à l’arrogance et au mépris de nos interlocuteurs, les cybermilitants ont adressé un courrier au Secrétaire Exécutif du RHDP, le Ministre Cissé Ibrahima Bacongo pour lui faire part de la situation et lui demander de résoudre cette situation pesante qui ne motive pas les activistes pour mieux mener leurs missions digitales. Le paysage politique se redessine avec un PDCI présidé par Thiam, revigoré et qui réaffirme avec force et détermination sa volonté de reprendre le pouvoir en mobilisant toutes ses troupes.

A contrario, nous assistons à un RHDP qui est secoué par une marginalisation de ses troupes entre autres les cybermilitants. Il serait temps de prêter une oreille attentive aux doléances de ceux-ci car les enjeux à venir sont déterminants dans le contexte actuel », prévient un responsable des cybermilitants RHDP, sous le couvert de l’anonymat. 

Junior Ouattara

Plus dans Economie et Politique

#