Suivez sur
#

Economie et Politique

Reprise des municipales à Oumé/ Avant l’ouverture officielle, le candidat du RHDP déjà en campagne

 Les élections municipales dans la circonscription électorale 054 de la commune d’Oumé, ont été annulées, selon un arrêt du Conseil d’État en date du mardi 03 octobre 2023. 

Cette annulation fait suite à des requêtes portées devant cette juridiction par les candidats malheureux à cette élection, à savoir le candidat du RHDP, Sylla Ousmane, et Allah Kouadio Saint Clair, candidat indépendant. 

En effet, les résultats officiels proclamés par la CEI (Commission électorale indépendante), donnaient le candidat du PDCI-RDA, Lagui Kouassi Joachim, vainqueur de ces élections avec un score de 3305 voix, soit 39,84% contre 2729 voix, soit 32,90%, respectivement pour le candidat du RHDP, et 2192 voix, soit 26,42% pour celui de la liste indépendante. 

En dépit d’une élection qui s’est déroulée sans heurts, le Conseil d’État, sur la base des requêtes formulées par les plaignants, a jugé bon d’annuler ces résultats pour une reprise dans un délai maximal de 3 mois tout au plus.

En attendant la nouvelle date du scrutin, fort est de constater que bien avant la date officielle de l’ouverture de la campagne, un proche du candidat du RHDP appelle déjà ses partisans sur les réseaux sociaux à voter pour son candidat. 

« C’est le bulletin de vote. Il ne changera pas à la reprise en décembre. Votez Ousmane Sylla, c’est aspirer au meilleur pour Oumé », a-t-il écrit avec à l’appui une image du bulletin de vote passé. 

Que fera la CEI face à cette consigne en dehors du cadre légal prescrit pour la campagne ? Quelles sont les sanctions que pourrait encourir ce candidat? 

Les regards sont tournés vers la CEI qui a pour rôle d’être impartiale dans le processus électoral. Le Conseil d’État, une fois saisi, pourra-t-il aussi réagir face à cette attitude peu républicaine? Les prochains jours nous situeront davantage. 

Junior Ouattara

Plus dans Economie et Politique

#