Suivez sur
#

Economie et Politique

Régionales Haut Sassandra : Mamadou Touré va battre le duo Djedjé Mady – Stéphane Kipré 

Candidat du Rhdp aux prochaines élections régionales dans le Haut Sassandra, le ministre Mamadou Touré a affirmé qu’il sortira vainqueur face au président sortant Djédjé Mady, malgré son alliance avec Stéphane Kipré.  

L’actuel président du Conseil régional du Haut Sassandra, le professeur Djedje Mady, bénéficie du soutien indéfectible de Stéphane Kipré, pour les échéances électorales du 2 septembre prochain. En effet, le proche collaborateur de l’ex président Laurent Gbagbo, qui avait été désigné comme le candidat du Ppa-Ci, a décidé de se retirer au profit du candidat du Pdci-RDA. Ce qui devrait selon lui, garantir une réélection de Djedje Mady. 

Mais force est de constater que cette union entre Ppa-Ci et Pdci-Rda, n’ébranle pas la détermination du candidat du Rhdp, le ministre Mamadou Touré, qui croit fermement à sa victoire. Et il l’a fait savoir mercredi au Plateau, lors d’une cérémonie de présentation des candidats du parti au pouvoir dans le Haut Sassandra. 

 » J’ai la chance d’avoir autour de moi, au niveau d’abord du Rhdp, les 11 députés qui ont battu, il y a un an et demie, l’alliance Eds et Pdci. Eds qui est devenu aujourd’hui Ppa-Ci. Ces deux partis étaient alliés dans le Haut Sassandra, et en commune, comme en sous préfecture, le Rhdp a pu obtenir 11 sièges sur 15 », a-t-il soutenu, avant de revenir sur les élections de 2018 qui avait été sanctionnées  par la victoire de Djedje Mady.  

Objectif, ramener le budget du Conseil régional à 4 milliards 500 millions FCFA

 » En 2018, le candidat que le Rhdp avait choisi, était Djédjé Mady, et à quelques jours du dépôt des candidatures, le professeur  Djédjé Mady nous a fait savoir qu’il a des engagements et qu’il ne pourra pas être le candidat du Rhdp. Donc c’est quasiment à un mois que nous avons cherché un candidat, Babaut Darret, qui n’a eu que deux semaines de campagne (…) mais aujourd’hui, depuis 8 mois, nous sommes sur le terrain; donc la configuration n’est pas la même », dit-il. 

Par ailleurs,  le ministre Mamadou Touré a présenté le projet qu’il entend porter auprès des populations du Haut Sassandra.  Son objectif est de ramener le budget du Conseil régional à 4 milliards 500 millions FCFA. Il a promis à son auditoire de payer les cotisations annuelles à la couverture maladie universelle ( CMU) de près de 400 chefs traditionnels de la région, dès ce jeudi 20 juillet à Daloa.

Également, a-t-il annoncé, la création d’un centre d’accueil des orphelins dans chaque département, s’il remportait l’élection. En outre, la construction de 5 abattoirs modernes, 4 marchés de gros et 23 marchés de proximité dans le Haut Sassandra. Il a annoncé la construction d’une zone industrielle dans le Haut Sassandra, d’infrastructures sportives et bien d’autres.  

« Il s’agit pour nous d’annoncer les choses réalistes qu’on pourra faire », s’est engagé le candidat du parti présidentiel. Notons que le ministre Mamadou Touré bénéficie du soutien de plusieurs cadres de ladite région, entre autres de Barthélemy Inabo Zouzoua, Raphaël Lapké, Koffi Serge alias Soukou Trèmè trèmè (STT), Rachelle Gogoua, Sery Gnoléba.  

ME

Plus dans Economie et Politique

#