Suivez sur
#

Economie et Politique

Régionales dans l’Agnéby-Tiassa: Dr Koffi Charles met les responsables RHDP en ordre de bataille

Assurer une victoire écrasante de Dimba N’Gou Pierre, candidat à sa réélection au Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, au soir du 02 septembre prochain, avec un meilleur score. Telle est la mission que s’est assignée le secrétaire départemental du RHDP Agboville sous-préfecture, Dr Koffi Aka Charles, qui ne manque pas d’occasion pour traduire en acte cet objectif.

« J’ai décidé, aujourd’hui, de rencontrer les secrétaires de section et les responsables de mon département politique pour échanger sur la campagne à venir. Mais, surtout pour les mettre en mission parce que le 02 septembre, nous sommes appelés à aller aux urnes pour choisir le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa et sept maires dans notre région. Alors, nous les avons fait venir de nos villages pour leur demander de se mettre en ordre de bataille.

Le bilan de notre mentor, de notre candidat plaide certes en notre faveur mais c’est nous qui devons aller vers nos parents pour leur expliquer l’intérêt qu’ils ont à renouveler leur confiance au ministre Pierre Dimba afin que le développement qu’il a enclenché dans la région puisse se poursuivre », a expliqué le directeur de cabinet du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle. C’était le vendredi 11 août 2023, à l’issue d’une rencontre qu’il a eue avec les secrétaires de zone et de section RHDP, à Agboville.

La campagne électorale va se dérouler sur 07 jours, du 25 au 31 août. Quant au collège électoral, il sera invité aux urnes, le samedi 02 septembre 2023, pour les élections couplées municipales et régionales. Une période sensible, souvent émaillée de violences. C’est pourquoi, le directeur départemental de campagne de Dimba Pierre à Agboville, a appelé son « commando » à promouvoir l’unité, la cohésion et le rassemblement.

« En matière d’élections, il n’y a pas que les militants qui votent. On a besoin de tout le monde. On a besoin d’électeurs, qu’ils soient militants, sympathisants ou non, nous avons besoin d’eux. Donc, nous devons resserrer les rangs pour ratisser large. Nous devons aussi avoir un comportement qui favorise le rassemblement, la cohésion et le vivre ensemble », a insisté Dr Koffi Charles.

« Nous devons prouver au président Ouattara qu’il n’a pas eu tort de faire confiance au ministre Pierre Dimba »

Et au proche collaborateur du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba Pierre, de conclure : « Nous devons donc prouver au président de la République, Son excellence monsieur Alassane Ouattara qu’il n’a pas eu tort de faire confiance au ministre Pierre Dimba, de donner le développement à la région de l’Agnéby-Tiassa. (…)

Le premier défi que nous voulons relever est de faire en sorte de dépasser la barre de 70% au moins de taux de participation. Le deuxième défi est de porter à plus de 90% des voix sur notre candidat. Et ce, afin de montrer à l’ensemble de la Côte d’Ivoire, au président de la République que à Agboville, les populations vivant sur ce territoire ont compris que c’est du développement dont elles ont besoin et qu’elles recherchent. Or, c’est ce développement que le président Alassane Ouattara est entrain de nous offrir à travers le ministre Pierre Dimba ».

Au nom des secrétaires de zone et de section, Vincent N’Guessan a réaffirmé son engagement à accompagner le directeur départemental de campagne de Dimba Pierre à Agboville afin de relever les défis à leur assignés.

« Déjà sur le terrain, les actions du ministre Dimba Pierre, plaident en notre faveur. En 2018, il n’avait pas de bilan mais il a gagné. 2023, le bilan est là, le bilan est palpable, visible aux yeux de tout le monde. En plus de tout cela, nous allons aller sur le terrain, faire du porte à porte pour expliquer aux populations que le produit Dimba est alléchant. Nous retournons donc très satisfaits et déterminés à poursuivre le travail sans problèmes », a confié le secrétaire de la zone Yapo-Loviguié, à l’issue de la rencontre.
Tizié TO Bi
Correspondant régional

Plus dans Economie et Politique

#