Suivez sur
#
Présidentielle 2025 : Dr Koffi Aka Charles met les militants du RHDP Agboville en ordre de bataille

Economie et Politique

Présidentielle 2025 : Dr Koffi Aka Charles met les militants du RHDP Agboville en ordre de bataille

Le secrétaire départemental du RHDP Agboville sous-préfecture, Dr Koffi Aka Charles a réaffirmé, le samedi 16 mars 2024, son engagement à donner une assise durable à son parti dans sa zone politique. Et ce, en vue de continuer de bénéficier, selon lui, des fruits du développement impulsé par le président Alassane Ouattara.

« Aujourd’hui, nous avons décidé de nous réunir pour faire le point sur deux aspects. D’abord, faire le bilan des élections locales de septembre 2023, notamment ce qui a marché et ce qui n’a pas marché. Ensuite, pour faire le point de l’opération e-militant. Nous avons constaté que bien qu’il y ait des progrès parce que nous sommes à 40% du taux d’enrôlement de nos militants, il y a encore beaucoup de défis. Parce que, sur un potentiel important de 10 mille militants, nous avons réalisé 40%.

Donc cette réunion nous a permis de remobiliser les bases, de féliciter d’abord les secrétaires de section pour le travail abattu mais aussi les encourager à redoubler d’efforts pour que d’ici à deux mois, nous puissions atteindre au moins 80% du potentiel », a souligné le directeur de cabinet du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, à l’issue de la réunion de rentrée politique du secrétariat départemental Agboville sous-préfecture, tenue à la bibliothèque municipale de la ville.

Saisissant l’occasion, Dr Koffi Aka Charles a présenté les membres de son bureau. « Être membre de bureau, c’est bien mais l’essentiel est le travail qui va être fait. Être membre de bureau ne veut dire que c’est seulement celui qui est membre du bureau qui doit faire le travail. Tous les militants ne peuvent appartenir certes au bureau mais chaque militant doit se sentir concerné par la vie du parti. La vie du parti ne doit être l’affaire des membres du bureau seulement. Elle doit être l’affaire de chacun et de chacune d’entre nous », a-t-il insisté.

Et, au secrétaire départemental du RHDP Agboville sous-préfecture, de reconnaître que le travail à faire est immense. « 2025, c’est demain ! La bataille va être rude sur le terrain. C’est l’occasion pour moi, de demander à ce que chacun de vous puisse aller sur le terrain. Oui, c’est maintenant que nous devons commencer à travailler auprès de nos militants, auprès des populations afin de nous préparer à mieux affronter les échéances importantes à venir, notamment les élections présidentielles de 2025.

Le parti a besoin de nous parce que c’est nous qui devons faire le parti, c’est nous qui devons le faire grandir. Alors, que chacun se mette au travail, que chacun mette du sien pour que le parti puisse connaître un rayonnement plus important que celui qu’il a actuellement dans le département d’Agboville sous-préfecture », espère Dr Koffi Aka Charles, avant de rappeler les nombreuses actions de développement dont a bénéficié l’Agnéby-Tiassa depuis l’accession du président Alassane Ouattara à la magistrature suprême.

« La Côte d’Ivoire a complètement changé sous le leadership éclairé du président Alassane Ouattara. Toute l’Agnéby-Tiassa, particulièrement le département d’Agboville a aussi tiré profit du vent de développement qui souffle depuis plus d’une décennie en Côte d’Ivoire. Nous sommes convaincus que c’est le RHDP qui peut continuer de nous apporter le développement, aujourd’hui et faire de telle sorte que, demain nos enfants aient un meilleur avenir. (…)

C’est pourquoi, je voudrais vous encourager à continuer de convaincre nos parents de nous rejoindre. Je sais que ce n’est pas facile mais le parti a besoin de nous et nous devons travailler pour notre parti. Chers secrétaires de zone, chers secrétaires de section, je sais pouvoir compter sur vous afin de donner une assise forte au RHDP dans notre département politique », a confié le proche collaborateur du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba N’Gou Pierre.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Economie et Politique

#