Suivez sur
#
Présidentielle 2025: Adama Diawara, Issifou Coulibaly et le RHDP Yopougon font bloc autour d'Adama Bictogo pour la victoire de Ouattara

Economie et Politique

Présidentielle 2025: Adama Diawara, Issifou Coulibaly et le RHDP Yopougon font bloc autour d’Adama Bictogo pour la victoire de Ouattara

Le coordonnateur principal du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) de la commune de Yopougon, le maire Adama Bictogo a mis en ordre de bataille tous les militants et cadres du parti houphouëtiste. Dimanche 9 juin 2024, au sein de la mairie de Yopougon, le président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, a réuni les différentes structures du parti, en vue de les remobiliser pour la victoire du RHDP à la présidentielle de 2025.

Que ce soit Issifou Coulibaly, ex-premier adjoint au maire ou Adama Diawarra, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, tous deux ex-prétendants au poste de premier magistrat de Yopougon, ils ont décidé d’enterrer la hache de guerre pour fumer le calumet de la paix et ce, dans la perspective de la présidentielle d’octobre 2025. 

« La famille Rhdp de Yopougon doit être unie, je signale que les batailles à venir ne seront pas une promenade de santé. Il va falloir être unis, solides… il faut que le Rhdp fasse aussi au minimum 40 ans de pouvoir et pour cela, il faut que nous soyons unis, que nous soyons liés. Il y a eu des histoires entre nous et, on a perdu six postes de députés, il n’est pas question de commettre les mêmes erreurs. La présidentielle doit passer comme une lettre à la poste … Le Rhdp est le seul parti qui est à même d’amener la Côte d’Ivoire vers l’émergence… il faut que ce qui a été entamé se poursuive. Donc il faut qu’on soit uni pour qu’en 2025, on passe dès le premier tour », a lancé le coordinateur adjoint, Adama Diawarra. 

Même son de cloche chez l’ex-premier adjoint au maire de Yopougon, Issifou Coulibaly, qui s’est engagé à travailler uniquement dans l’intérêt supérieur du Rhdp à Yopougon. Issifou Coulibaly a pris le pari de taire toutes les divergences qui ont prévalu entre lui et certains acteurs politiques de son parti au sein de la commune. 

« Il y a trois objectifs : la cohésion, faire en sorte que tout ce que nous faisions ; travailler à la révision de la liste électorale et préparer les élections présidentielles de 2025. Je tends la main à tous ceux qui ne m’ont pas compris à un moment donné… aujourd’hui, allons ensemble, je reviens le coeur léger, j’apporterai ma contribution », a-t-il promis. Il a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance au coordonnateur principal, Adama Bictogo, pour son implication personnelle en vue de sa réintégration au sein de l’appareil politique Rhdp de Yopougon. 

« Nous devons travailler en équipe »

Toute chose qui lui a valu ce poste de coordinateur adjoint. Adama Bictogo, coordonnateur principal, s’est réjoui de cet engagement des anciens ex-adversaires. Il les a exhortés à œuvrer à faire du parti une formation politique forte et incontournable dans la commune de Yopougon. D’ailleurs, il a indiqué qu’il s’emploiera personnellement à relever le défi de l’unité et de la cohésion entre les cadres d’une part et entre les militants d’autre part. 

« Le président ne souhaitait pas que je sois coordonnateur principal mais il m’a dit: continue ta mission à Yopougon pour que la cohésion soit totale. Et, je serai là, partout où il faut, pour que les fils et les filles se mettent ensemble. Je serai là. Vous ne trouverez personne dans le Rhdp qui va vous dire que Bictogo m’a fait quelque chose et si j’ai fait, je suis prêt à demander pardon car il n’y a pas de honte à demander pardon. Il faut activer l’humilité qui est la meilleure conseillère. Nous devons nous respecter… Le moment est donc venu, et, ce moment c’est maintenant de nous mettre ensemble », a-t-il déclaré. 

Adama Bictogo a aussi indiqué que la cohésion au sein du parti doit être inscrite comme priorité dans l’agenda de l’ensemble des militants afin que toutes les élections, qu’elles soient à échelle nationale au communale, soient remportées par le parti présidentiel à Yopougon. « Nous devons travailler en équipe … mais nous ne travaillerons pas individuellement. Ceux qui pensent qu’il y aura des clans, ils ont joué bidet. Avec moi, il n’y aura pas de clan. Avec moi, Diawarra égale Issifou et Issifou, égal à Diawarra (…) Eux, sont égaux à Bictogo », a clarifié le coordonnateur principal du Rhdp de Yopougon. 

« nous allons redonner les moyens à l’encadrement pour que vous puissiez reprendre, renforcer l’animation »

Le maire de la commune a informé l’opinion de ce qu’une cérémonie sera organisée le 23 juin prochain au complexe Jessy Jackson de Yopougon pour présenter la nouvelle composition du Rhdp de Yopougon. « Vous avez assez donné mais on n’a pas encore fini de donner. Le 23 juin, conformément à ce qu’on faisait avant notamment pendant les municipales, les départementaux, secrétaires de section, comité de base etc., nous allons redonner les moyens à l’encadrement pour que vous puissiez reprendre, renforcer l’animation », a-t-il ajouté. 

Le leader politique a demandé aux militants de tous se mettre en ordre de bataille pour aller à la conquête de nouveaux militants dans la perspective de la présidentielle à venir. Il a recommandé à l’ensemble des militants, une certaine attitude pour renforcer les rangs du Rhdp à Yopougon. 

« Ouvrez les bras à tous nos autres frères en leur montrant que le bon choix, c’est le Rhdp, le choix de l’avenir, le choix du développement et au aujourd’hui c’est encore une chance qu’ils doivent servir en venant au Rhdp. Nous allons parcourir toute la commune, partout pour que là où il y a un ivoirien, qu’il vienne au Rhdp. Tendons leur la main », a prié Adama Bictogo.

Lemeridien avec Sercom

Plus dans Economie et Politique

#