Suivez sur
#

Economie et Politique

Odienné : Voici la vérité sur le projet de construction du nouveau marché de la ville

Attachée au principe de la transparence dans la gestion des affaires de la commune, la mairie d’Odienné, dirigée par la ministre Nassénéba Touré, vient d’apporter des éclairages à l’attention de certains conseillers municipaux qui ont demandé des compléments d’informations au sujet d’un projet de construction du nouveau marché d’Odienné dont le montant s’élève à trois milliards (3.000.000.000) de FCFA.  

Dans un courrier adressé à madame le maire de la commune d’Odienné, des Conseillers municipaux sont montés au créneau pour demander des compléments d’informations au sujet d’un projet de construction du nouveau marché d’Odienné.

Réunis au sein d’un collectif, ces Conseillers issus des dernières élections municipales du 2 septembre 2023, s’interrogent sur l’opportunité pour la mairie, d’engager une dépense de trois milliards (3 000 000 000) FCFA destinés à la construction du nouveau marché d’Odienné. 

Alors que, d’après eux, l’Etat de Côte d’Ivoire, avec l’appui de la Banque Mondiale, prévoit 1a construction à titre gracieux d’un marché dans notre commune dans 1e cadre du Projet de Développement Durable et Inclusif des Villes Secondaires (PPDVTS).

« Cette information nous amène à nous demander pourquoi la Mairie veut investir plus de trois milliards (3 000000 000) de nos francs dans un projet que la Banque mondiale doit réaliser gracieusement. En toute légitimité, les Conseillers Municipaux signataires du présent courrier, ont l’honneur de solliciter de vous, les informations relatives au projet de construction du nouveau marché d’Odienné (Maître d’œuvre, maître d’ouvrage, plan de construction, les conditions d’attribution du marché, etc..) afin de nous en permettre une meilleure compréhension », ont-ils écrit.

Un projet adopté en Conseil municipal

En pareille circonstance, la mairie n’a pas à répondre à une telle demande qui a lieu en dehors du Conseil municipal, car, selon la loi régissant les collectivités territoriales, «Sont nuls et de nul effet, les actes ou délibérations (…) pris en dehors des réunions légales (…) ». 

Mais, par pure courtoisie administrative, la mairie fait savoir que le projet de construction du nouveau marché d’Odienné a fait l’objet de délibération et a été adopté en Conseil municipal en date du 25 mars 2023, (26 voix pour, 00 voix contre et 00 abstention.) sous la supervision du représentant de l’Etat (Délibération N0 2O23-411c.oDN/SG du 25 mars 2023 Portant construction d’un nouveau marché à d’Odienné).

Mieux, il s’agit de deux projets différents prévus pour être réalisés sur deux sites différents. L’un, construit par la Mairie et l’autre, par la Banque Mondiale. Pour ce qui est de la Mairie d’Odienné, il est prévu se réaliser sur le site de l’actuel marché de la Commune, donc d’une reconstruction.

La mairie d’Odienné, blanche comme neige

En ce qui concerne la Banque Mondiale, il s’agit d’un nouveau projet de construction de marché combiné avec celle de la gare routière derrière le corridor nord sur l’axe Odienné-Touba à l’horizon 2026.

Estimée à 50 000 ces dernières années, la population d’Odienné est évaluée, aujourd’hui, à environ 80.000, avec une économie essentiellement agricole qui a fait place à celle marchande. D’où les initiatives de la Banque mondiale.

En revanche, jusqu’à présent, il n’existe aucun élément probant attestant de l’acceptation par la Banque Mondiale, au-delà de l’annonce, du financement, à titre gracieux dudit projet, ni de document attestant du déblocage des fonds y afférents.

David YALA

Plus dans Economie et Politique

#