Suivez sur
#
Nouvelle restructuration au RHDP : Pourquoi Épiphane Zoro n'a pas été nommé Coordonnateur principal de la Marahoué

Economie et Politique

Nouvelle restructuration au RHDP : Pourquoi Épiphane Zoro n’a pas été nommé Coordonnateur principal de la Marahoué

Vainqueur des dernières élections régionales dans la région de la Marahoué, l’actuel président de la Haute Autorité de la Bonne gouvernance, Épiphane Zoro Ballo, ne figure pas sur la liste des coordonnateurs régionaux du parti au pouvoir, le RHDP, récemment nommés par le président du Parti, le chef de l’État, Alassane OUATTARA. Et pour cause… 

La publication de la liste des coordonnateurs régionaux du RHDP, jeudi dernier, a suscité une vive polémique dans la région de la Marahoué. En effet, dans le cadre de la restructuration du RHDP, le Président du parti a décidé de la création de coordinations dans trente-et-une régions,  les treize communes d’Abidjan, le district autonome de Yamoussoukro, le département de Bouaké, la commune de San-Pedro, et la commune de Gagnoa et sous-préfecture. Ainsi, ont été nommés dans chaque région, un Coordonnateur principal, un ou des coordonnateurs associés le cas échéant et des coordonnateurs adjoints. 

Alors que dans la plupart des régions, les présidents élus des conseils régionaux ont été, sans calcul, nommés coordonnateurs régionaux, dans la région de la Marahoué, c’est plutôt l’ancien ministre de l’Economie, Adama KONÉ, qui a désormais la lourde charge de représenter le RHDP, de faire la promotion des idéaux et d’assurer la coordination des activités du Parti à l’échelle de la région. 

Un choix qui n’a pas manqué de susciter des questionnements au sein des populations ainsi que dans l’opinion publique, surtout que c’est Épiphane Zoro qui a brillamment remporté les dernières élections régionales de septembre 2023 dans la région. 

En vérité, il n’en est rien. La désignation du ministre Adama Koné ne met pas en cause la confiance que le Président Alassane OUATTARA continue de placer en Épiphane Zoro, encore moins son leadership dans la région. Non! Loin de là! La vérité, c’est qu’en sa qualité d’actuel président de la Haute Autorité de la Bonne gouvernance, ses fonctions sont incompatibles avec les responsabilités politiques. 

D’où le choix d’Adama Koné qui est aussi un fils et cadre de la région, et qui travaille à implanter le RHDP dans la Marahoué grâce à ses actions sociales et de développement. 

Par David YALA

Plus dans Economie et Politique

#