Suivez sur
#

Economie et Politique

Municipales et régionales 2023 : Les populations d’Agboville mobilisées pour le vote

Les élections municipales et régionales de ce samedi 02 septembre 2023, se déroulent dans le calme à Agboville. Tôt le matin, les électeurs ont pris d’assaut les différents lieux de vote, a constaté Lemeridien.ci.

De l’école primaire publique(EPP) TP à l’EPP Dioulakro 2 en passant par les lycées modernes 1, 2 et 3 d’Agboville, les agents de la CEI et les représentants des candidats sont présents dans les bureaux de vote.

Procédant au lancement des scrutins à l’EPP Obodjikro 4, le préfet de région, préfet du département d’Agboville, Sihindou Coulibaly a exprimé sa satisfaction de voir régner le calme en ce début de journée.

« Ce matin, je suis venu en tant que citoyen pour accomplir mon devoir mais aussi pour profiter pour jeter un coup d’œil sur l’organisation qui est mise en place. Tout le monde est en place à savoir : les présidents de bureau de vote et leurs secrétaires, ainsi que les représentants des candidats ( …)

De manière générale, nous sommes partis pour assister à des élections véritablement apaisées comme nous l’avons indiqué pendant toutes les sensibilisations qui ont été faites. Les bureaux de vote ont ouvert à 08 heures sur l’ensemble du département et jusqu’à présent, aucune anomalie nous a été signalée », a-t-il indiqué à l’issue de son vote.

La campagne, faut-il le rappeler, s’est déroulée du 25 du 31 août dernier à minuit. Ce sont 7.856.772 électeurs au niveau national qui sont appelés choisir dans 10.761 lieux de vote et 23.524 bureaux de vote, entre les 750 listes pour 201 communes et 93 pour les 31 régions. On note également 22 listes indépendantes aux régionales et 339 pour les municipales pour ces élections couplées.

La 3e vice-présidente de la Commission électorale indépendante(CEI), Salimata Porquet s’est, quant à elle, réjoui de l’engouement des populations. « Il y a une affluence et c’est dire que nos parents ont compris la sensibilisation qui a été faite leur demandant de venir exercer leur droit de vote en sortant massivement dans le calme.

Pour l’instant, je ne peux pas me plaindre car les choses se passent bien. Les femmes sont sorties massivement même les hommes d’un certain âge et les jeunes également », a constaté la superviseure CEI des régions de l’Agnéby-Tiassa et de la Mé. C’est un vote, selon elle, de cohésion sociale.

« Ce que nous conseillons est que tout se passe dans la cohésion sociale. C’est un vote de cohésion sociale car une fois le processus terminé, la liste élue devra partager la moitié des postes avec les autres candidats afin qu’ils soient tous sur une même liste », se félicite Salimata Porquet, avant d’inviter les membres des bureaux de vote et les représentants des candidats, au stricte respect de la loi électorale.

« Aujourd’hui, la CEI a pris des dispositions avec l’appui du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité pour qu’il n’y ait pas de troubles en Côte d’Ivoire. Et, moi je mets un accent particulier sur l’Agnéby-Tiassa et la Mé dont j’ai la responsabilité de supervision. Il faut que les gens comprennent que nous sommes d’abord tous des frères, des amis.

Après la campagne, maintenant que nous sommes sur la dernière ligne droite, au dernier jour, il faut qu’Agboville comprenne que, quelque soit celui qui va gagner, ça sera un enfant d’Agboville. Nous sommes des Ivoiriens. C’est pourquoi, en tant qu’enfants de ce pays nous devons nous donner la main et aller à des élections apaisées, transparentes et inclusives telle que souhaitée par la CEI », a lancé l’émissaire de la Commission électorale indépendante.

Dans l’Agnéby-Tiassa, le RHDP, le PPA-CI, le PDCI-RDA et plusieurs listes indépendantes se disputent les 07 postes de maire et 01 poste du président du Conseil régional.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Economie et Politique

#