Suivez sur
#

Economie et Politique

Municipales au Plateau : Jacques Ehouo accusé de vouloir faire raviver le spectre de la violence 

Jean-Michel Deigna, directeur central de campagne du candidat du RHDP dans la commune du Plateau, Fabrice Sawegnon, a animé ce jeudi 31 août 2023, au Plateau, une conférence de presse pour faire le bilan des 5 jours de la campagne électorale pour les municipales du 2 septembre prochain.

La campagne électorale pour les élections municipales et régionales, qui a démarré le vendredi 25 août, prend fin ce jeudi 31 août 2023, à minuit sur l’ensemble du territoire ivoirien. 

Après cinq jours de campagne, l’équipe de campagne centrale du candidat Fabrice Sawegnon a fait le bilan de sa campagne au cours d’une conférence de presse.  

Le directeur de campagne central du candidat du RHDP, Jean-Michel Deigna, a fait savoir que le maire sortant du Plateau, Jacques Ehouo, accuse la CEI de partialité avant le déroulement du scrutin du 02 septembre prochain. 

Il a indiqué que le maire Ehouo et ses équipes ont posé des actes préjudiciables à la bonne tenue des élections municipales. 

Le camp Sawegnon a appelé à un processus électoral transparent et apaisé pour le bien de la commune du Plateau et dit faire confiance en la CEI locale jusqu’au bout du jeu électoral.

La déclaration du directeur central de campagne

Mesdames et Messieurs de la presse, nous sommes ici aujourd’hui pour faire le bilan de la fin de campagne de du candidat Fabrice Sawegnon.

Malgré les obstacles relevés, le candidat Fabrice Sawegnon a maintenu un ton respectueux envers tous les candidats, même face à des propos discourtois et de la destruction de nos panneaux et affiches de campagne.

Nous tenons à remercier chaleureusement les habitants du Plateau pour leur enthousiasme et également la presse pour sa couverture. 

Soulignons que notre candidat a réussi à rassembler des leaders politiques de poids, tels que Monsieur Ouattara Dramane, secrétaire départemental du RHDP, ainsi que la formation politique du FPI tandis que des divisions secouent le camp du maire sortant, avec son 2e adjoint et un membre de sa formation politique qui se sont portés candidats, alors que notre candidat a su maintenir une cohésion exemplaire. 

Malheureusement, le spectre de la violence semble vouloir être ravivé par le camp du maire sortant, qui accuse déjà la CEI de partialité avant même le déroulement de l’élection. Ce qui est paradoxal puisque c’est cette même CEI qui l’a déclaré vainqueur en 2021 face au candidat du RHDP, Ouattara Dramane.

Ce sont des attitudes qui ont déjà eu cours en 2021 lors de la campagne pour les élections législatives au cours desquelles, suite à des provocations, le Monsieur Ouattara Dramane, a dû, dans un souci de préservation de la paix au Plateau, une fois changer de lieu de meeting et l’autre fois annuler son dernier meeting.

Aujourd’hui encore, le camp du maire sortant  fait entendre partout que les représentants de la CEI choisis et formés par cette dernière sont à la solde du RHDP. Pourtant durant tout le processus électoral, de l’élection des responsables de la CEI Locale au Plateau, au processus d’enrôlement jusqu’à cette campagne, le maire sortant et ses équipes ont posé des actes préjudiciables à la bonne tenue des élections municipales. 

« Nous espérons de tout cœur, que le Maire sortant aura le souci de préserver la cohésion des fils et filles du Plateau »

Au nombre de ces faits, l’on peut citer les instructions données au représentant du PDCI RDA de la CEI Plateau 1, de fermer des centres d’enrôlement avant les heures officielles de fermeture.

On peut citer également les critiques non justifiées régulièrement portées sur l’impartialité de la CEI locale tandis que leur représentant de la CEI Plateau 2, a été vu participant à des réunions de mobilisation d’électeurs PDCI lors de la pré-campagne, en arborant un T-shirt à l’effigie du maire sortant.

Malgré la gravité de leurs actes emprunts d’incitation à la violence et au désordre et dans le souci de préserver la  paix durant ces joutes électorales, nous avons préféré une fois encore nous garder de les dénoncer et d’agir en conséquence.

Nous restons tout de meme vigilants face à toutes ces manœuvres et nous appelons à un processus électoral transparent et apaisé pour le bien de notre cher Plateau. Bien au contraire, nous jugeons bon de faire confiance à la CEI locale jusqu’au bout du jeu électoral. 

Cependant, nous avons tenu à réagir aujourd’hui et à prendre à témoin l’opinion publique nationale relativement aux actes du candidat du PDCI RDA qui commence encore une fois, à préparer les esprits à la chienlit en vue de maquiller sa prochaine défaite.

Nous espérons de tout cœur, que le Maire sortant aura le souci de préserver la cohésion des fils et filles du Plateau, quand à la fin des élections, il constatera sa défaite, comme il a été le cas du candidat RHDP lors des dernières élections législatives en 2021.

Nous espérons qu’il fasse preuve d’élégance politique en appelant son principal adversaire en cas de victoire de ce dernier pour le féliciter car c’est cela le vrai jeu démocratique.

En conclusion, nous saluons tous les autres candidats pour l’esprit de fraternité qui a marqué leur campagne.

Je vous remercie.

Charles Béni

Plus dans Economie et Politique

#