Suivez sur
#

Economie et Politique

Municipales à Tiassalé: Plusieurs personnes convoyées des villages hors commune par le camp Assalé

Plusieurs convois d’électeurs sont arrivés et continuent d’arriver dans la ville de Tiassalé, à la veille du scrutin municipal du samedi 02 septembre.

La ville de Tiassalé grouille de monde depuis plus d’une semaine. La fameuse semaine culturelle organisée, du 19 au 25 août à l’Esplanade de la mairie de Tiassalé, par le maire sortant Assalé Tiémoko, et qui a débouché sur la campagne électorale pour les élections municipales prévues pour ce samedi 02 septembre 2023, a drainé beaucoup de personnes venues de divers horizons.

Au moment où les Tiassaléns se préparent à se rendre aux urnes pour élire leur nouveau maire, la question du convoyage d’électeurs, refait surface.

En plus de certaines personnes venues pour la semaine culturelle et qui ont élu domicile, depuis lors dans la salle de mariage de la Mairie de Tiassalé, plusieurs convois ont lieu depuis mercredi nuit en provenance des villages de Bacanda, Agnikro, Déniskro extension, Camp pénal, Kouyekro, Moofoue et Kassasso, dans la sous-préfecture de Morokro, village du maire Assalé Tiémoko, situé à près de 30 Km de la ville de Tiassalé.

À ces personnes convoyées, s’ajoutent les électeurs transportés derrière le village de Tolakro, sur la route menant à Divo. Candidat à sa propre succession à la mairie de Tiassalé, Assalé Tiémoko avait, dans une de ses nombreuses publications sur les réseaux sociaux, alerté l’opinion sur la transhumance électorale.

Que craint Assalé Tiémoko ?

Selon le député-maire, le convoyage électoral autorisé par le Code électoral de 2012, est interdit et pénalement puni depuis l’entrée en vigueur du nouveau Code électoral de 2020.

Comment se fait-il que celui-là même qui, en juillet 2022, accusait sans preuves, le RHDP de convoyer plusieurs électeurs venus d’Abobo, soit aujourd’hui trempé dans une affaire de convoyage d’électeurs ? Que craint-il ?

« Demain (jeudi 31 août), à 20h30, je ferai un direct sur l’élection municipale à Tiassalé. Je m’adresserai en particulier aux personnes convoyées sur Tiassalé pendant l’enrôlement. J’invite mes adversaires à ne pas rater ce direct ! », écrivait-il le mercredi 30 août.

Trois candidats, à savoir Alpha Sanogo (RHDP), Assalé Tiémoko (indépendant) et Amichia Alexis sont en lice pour les élections municipales du samedi 02 septembre à Tiassalé.

Junior Ouattara

Plus dans Economie et Politique

#