Suivez sur
#

Economie et Politique

Municipales 2023 : Le candidat Amadou Koné dévoile les sept piliers de son projet pour un «Bouaké  nouveau »

Le  ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) aux élections municipales du 2 septembre 2023  dans la commune de Bouaké ( centre de la Côte-d’Ivoire), a présenté ses  65 colistiers et les 7 piliers de son projet de société  « Bouaké  nouveau »  à  la population. C’était le vendredi 25 août 2023 à la place du Carnaval de Bouaké.

« Bouaké, ville cosmopolite, doit demeurer une cité paisible et prospère, un carrefour d’échanges par excellence, un pôle agro économique de développement durable et inclusif ». Telle  est  la vision futuriste  du ministre  Amadou Koné.  Une  vision qui repose sur 7 grands piliers déclinés en actions concrètes « pour bâtir ensemble un Bouaké nouveau ».

Devant une foule massive qui l’a accueilli et escorté de l’aéroport à la place du Carnaval ce vendredi, le candidat du RHDP aux élections municipales à Bouaké, Amadou Koné a présenté ses colistiers, son projet de société sur la période 2023-2028 et lancé officiellement sa campagne pour le scrutin du 2 septembre prochain.

Les 7 piliers pour  bâtir Bouaké nouveau  A Bouaké, deuxième ville du pays avec une densité de 11 561 habitants/km2, dont 48% de femmes et 52% d’hommes et une population fortement jeune avec 57% ayant moins de 20 ans, le candidat du RHDP promet une gouvernance inclusive et participative avec une parité 50/50 du genre. Il annonce un investissement global pour la période 2023-2028 de 200 milliards FCFA «  pour bâtir ensemble l’avenir économique de Bouaké ». 

Pour répondre aux besoins d’une démographie galopante, Amadou Koné promet construire 10.000 logements par an. Bouaké ville durable est également au cœur des priorités d’Amadou Koné.  Ainsi, il s’engage à reboiser  et entretenir 72km2 de superficie durant sa mandature.

Le candidat promet de faire de Bouaké   une commune solidaire, dynamique, un cadre de vie moderne où l’on vit en parfaite harmonie et en sécurité avec des opportunités d’emploi pour les jeunes et les femmes. Une commune commerciale et industrialisée dont le rayonnement scintille à l’international.

Amadou Koné : « C’est pour quoi j’en appelle à un Bouaké nouveau »

Pour Amadou Koné, la ville de Bouaké sous sa gouvernance se veut rassurante et ouverte à tous ses cadres et natifs résidents en Côte d’Ivoire et hors du pays ; une ville qui fait bon vivre et qui attire les investisseurs et plus de visiteurs.« Le Bouaké nouveau que je m’engage à promouvoir, est cette ville  plus attrayante, avec un cadre de vie meilleure doté d’un système de transport adapté et amélioré au service de tous. Et enfin, une ville qui valorise les compétences et fabrique des champions locaux » a promis Amadou Koné.

Des axes et actions concrètes : un conseil municipal de 50% de femmes et une assemblée citoyenne de 100 membres

Pour y arriver et en plus des prérogatives traditionnelles de la mairie, le futur maire de Bouaké promet une gouvernance participative, solidaire et transparente. Une gestion participative avec un conseil municipal le plus inclusif où les femmes représentent  50%, avec  20%  de jeunes et la présence de représentants de tous les secteurs d’activités et issus de tous les quartiers et cantons sans distinction d’ethnie, de race ni de religion.

Un Bouaké nouveau où les établissements supérieurs et universitaires font corps avec la ville et contribuent ainsi au dynamisme socio-économique et culturel de celle-ci .

« En appui au  conseil municipal, nous mettrons en place une assemblée citoyenne de 100 membres, répartis comme suit : 45 issus des quartiers de Bouaké, 10 issus de la Diaspora nationale, 10 de la Diaspora internationale et 35 représentants de  toutes les couches socio-professionnelles. C’est un organe consultatif qui a pour mission d’identifier les projets à réaliser avec les 20% du budget d’investissements de la mairie » a-t-il ajouté.

Amadou Koné promet la digitalisation des services d’état civil et une assistance 24h/24 et 7jours/7Selon toujours le candidat du RHDP aux élections municipales à Bouaké, le Bouaké nouveau,  c’est également la digitalisation  des services d’état civil et une mairie efficiente au service des populations 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Au plan sécuritaire, Amadou Koné entend mettre en place une police municipale de proximité, mieux équipée et formée s’appuyant sur un centre d’appel  mis à la disposition des populations pour une commune encore plus sûre.Au niveau de l’éducation , Amadou Koné veut éradiquer le phénomène des doubles vacations avec la construction de plusieurs  établissements  scolaires  publics.

« Notre objectif est de baisser drastiquement les effectifs des occupations des classes et de faire remonter le taux de réussite au CEPE, BEPC et BAC à travers une bonne formation de nos apprenants » a-t-il souligné.

Enfin, au plan social, Amadou Koné et son conseil municipal comptent mettre en place un dispositif d’aide aux personnes âgées, les plus défavorisées et en situation d’handicap. Ils promettent une subvention des  moyens de transport aux élèves et étudiants démunis et un centre d’appel  pour assistance aux personnes en détresses installé à la mairie 24h/24.

Une équipe municipale hétéroclite autour  d’un capitaine pour gagner le scrutin du 2 septembre Les Ivoiriens seront appelés à élire leurs conseillers Municipaux et Régionaux  le 2 septembre 2023. Cette année,  les élections municipales dans la commune de Bouaké seront marquées par la candidature d’une liste fondamentalement citoyenne avec des profiles hétéroclites et nul doute que chaque habitant de Bouaké pourra s’identifier à l’un d’entre eux.

Cette liste «Rassemblement-Solidarité » que conduit  Amadou Koné est riche de 65 membres issus des horizons différents : Entrepreneurs, universitaires,  militants syndicalistes et associatifs, actifs et retraités, jeunes, femmes et enfin représentants de tous les  quartiers et cantons de Bouaké.

A entendre celui qui porte le brassard de « capitaine », cette équipe est constituée à  l’image de la grande  et riche diversité de la commune de Bouaké : cosmopolite, pleine de vitalité et de créativité. L’objectif selon «  capi Amadou Koné ou capi AK » comme l’appellent ses partisans,  étant de mêler les compétences  de chacun au profit de la bonne gestion de la vie locale.

« Pour réussir cette mission, nous avons besoin d’être plus que jamais Rassemblés et Unis autour d’un leader. Ce leadership, je veux l’incarner. Je veux être le capitaine de cette équipe qui gagne avec pour 12ème homme, les populations de Bouaké dans toutes leurs diversités.

Je veux me mettre à la disposition d’une équipe et d’une collectivité qui travaillent pour vous servir et développer notre ville.Ensemble donc pour gagner ces élections municipales et relever les défis auxquels font face les vaillantes et dynamiques populations de nos quartiers, villages et cantons » a conclu Amadou Koné sous des  applaudissements nourris.

Sercom Amadou Koné 

Plus dans Economie et Politique

#