Suivez sur
#

Economie et Politique

Municipales 2023 à Agboville : Qui veut faire invalider la candidature d’Apata Apata Marc? 

Candidat indépendant à l’élection municipale du 02 septembre prochain, Apata Apata Marc a, dans une publication sur sa page Facebook en date du mercredi 16 août 2023, levé un coin de voile sur des rumeurs faisant état d’annulation de sa candidature. 

« Chers parents d’Agboville, comme vous le constatez, depuis une décennie, mon équipe et moi nous nous activons pour apporter notre pierre à l’édifice. Nous luttons avec nos propres moyens pour répondre aux besoins de nos parents. 

C’est pourquoi, cette année, nous avons décidé de concrétiser notre vision en étant candidat aux élections municipales d’Agboville 2023. 

Alors que tout se passait bien, malgré quelques tentatives infructueuses d’empêcher notre candidature, la Commission électorale indépendante (CEI) a validé notre dossier de candidature, sur la base de la loi électorale », rappelle le cadre de l’ONEP (Office national de l’eau potable). 

Le président du club des amis de l’excellence de l’Agnéby-Tiassa (CAE-AT) dit s’interroger sur la source des rumeurs persistantes sur un éventuel rejet de sa candidature alors que le Conseil d’État ne s’est pas encore prononcé. Et ce, bien qu’il ait pu monter un dossier conformément à la loi électorale. 

« Je prends à témoin toute la population d’Agboville »

« Après avoir pris le temps d’observer, il ressort clairement avec des preuves à l’appui, qu’au moment où nous attendons la liste définitive des candidats, certains fils d’Agboville et des personnes assoiffées de gain facile tapis dans l’ombre, manœuvrent et menacent même certains responsables de la CEI, pour qu’ils annulent ma candidature, afin de favoriser l’élection d’un candidat choisi par leurs soins. Selon eux, je suis le premier adversaire. Il faut donc m’éliminer avant même les élections », semble savoir Apata Apata Marc, tête de la liste Excellence-Loyauté-Union. 

Il aura en face de lui, le samedi 02 septembre, le maire sortant, N’Cho Acho Albert, candidat du RHDP ; Fleur Aké M’Bo Esther du PPA-CI, le candidat du PDCI-RDA, Yavo François, et les candidats indépendants, Ohouna N’Takpé Nicaise et Assi Jean-Sylvain. 

C’est pourquoi, le cadre d’Agboville a appelé les populations, ainsi que les autorités compétentes à préserver la paix et la cohésion sociale. 

« Nous ne pouvons pas accepter de telles pratiques qui pourraient fragiliser la cohésion sociale dans notre commune. C’est pourquoi, je condamne avec la dernière énergie de telles pratiques. J’invite donc les auteurs de telles pratiques, que nous nous abstenons pour l’instant de citer publiquement, à cesser immédiatement leur machination pour éviter certaines situations.

Je prends à témoin toute la population d’Agboville, la population de l’Agnéby-Tiassa et toute la Côte d’Ivoire. J’invite nos autorités administratives compétentes à se saisir immédiatement du dossier afin de préserver la paix et la tranquillité dans le département d’Agboville », a lancé Apata Apata Marc.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Economie et Politique

#