Suivez sur
#
Journée mondiale de l’Afrique à Bamako au Mali: L’écrivain ivoirien Sylvain Takoué met sur pied l’Institut Afrique-Unie

Monde

Journée mondiale de l’Afrique à Bamako au Mali: L’écrivain ivoirien Sylvain Takoué met sur pied l’Institut Afrique-Unie

À l’occasion de la commémoration éclatée de la Journée mondiale de l’Afrique, le 25 mai 2024, un organisme de relations internationales et stratégiques, de géopolitique et de promotion de l’unité africaine, dénommé « Institut Afrique-unie » (United Africa Institute), a vu le jour à Bamako, au Mali. 

Pour le rappel historique, notons qu’il y a tout juste 61 ans, à cette même date du 25 mai, en 1963, une trentaine de chefs d’Etat africains créaient à Addis-Abeba, en Ethiopie (avec le négus du pays, Haïlé Sélassié), l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), ancêtre de l’actuelle Union Africaine (UA), tout comme la SDN (Société des Nations) fut l’ancêtre de l’actuelle ONU (Organisation des Nations-Unies). 

À ce jour, des pays africains, tels que le Mali, le Ghana, le Lesotho, la Zambie, le Zimbabwe reconnaissent cette Journée de l’Afrique, comme jour férié. C’est cette opportunité qu’un groupe de travail africain, dirigé par l’écrivain ivoirien Sylvain Takoué, a initié à Bamako la mise sur pied de l’Institut Afrique-Unie, régi par une charte de création. Aspirant, selon cette charte, à un statut d’organisme privé auxiliaire de l’Union Africaine (UA), cet Institut Afrique-Unie a pour but d’aider l’UA à atteindre l’Objectif 2065, prévu pour réaliser en principe l’unité de l’Afrique. 

Pour ses initiateurs, « l’Institut Afrique-Unie, qu’on devra désormais compter comme une entité de lobbying politique et diplomatique aux côtés de l’UA, pour conduire l’Afrique à ce but ancien mais plus que jamais d’actualité de l’unité africaine, mènera des réflexions, démarches et actions à la fois géopolitiques et stratégiques, dans l’objectif d’accompagner et faciliter l’objectif transversal de réaliser l’avènement des Etats-Unis d’Afrique ». 

Fait majeur, a aussi indiqué l’écrivain ivoirien Sylvain Takoué, président de l’Institut Afrique-Unie, « les crises politiques en Afrique et autres blocages étatiques d’envergure entravant la marche de l’Afrique vers son unité, sont inclus dans l’agenda de l’Institut, qui sera également, de  ce fait, un laboratoire de propositions de paix, de bons offices ou de médiation pour la coexistence pacifique en Afrique, ainsi qu’un conseil en stratégies politiques et géopolitiques ». 

Lemeridien avec Sercom Institut Afrique-Unie

Plus dans Monde

#