Suivez sur
#
INTERVIEW - Kandia CAMARA dévoile les enjeux de la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud qui se tient à Rabat au Maroc

Economie et Politique

INTERVIEW – Kandia CAMARA dévoile les enjeux de la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud qui se tient à Rabat au Maroc

La Présidente du Sénat de Côte d’Ivoire, Madame Kandia CAMARA, conduit une délégation de la chambre haute du parlement ivoirien à la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud qui se tient à Rabat au Maroc, les 15 et 16 février 2024. Organisée à l’initiative de la Chambre des Conseillers en collaboration avec l’Association des Sénats, Choura et Conseils équivalents d’Afrique et du monde arabe (ASSECAA), cette conférence est placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Arrivée dans la capitale marocaine dans la soirée du 14 février 2024, Kandia CAMARA a accordé une interview à la chaîne de télévision marocaine MEDI1 TV au terme de la première journée. Entretien. 

Journaliste : Pouvez-vous revenir sur les enjeux de la tenue d’une telle conférence aujourd’hui ?

Kandia CAMARA : Je voudrais avant de répondre à cette question, remercier Sa Majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste, remercier le Président de la Chambre des Conseillers du Maroc pour l’accueil réservé à ma délégation et moi. Je voudrais dire que nous sommes très heureux de prendre part à cette importante conférence qui permet de parler de la coopération sud-sud. 

Aujourd’hui, de nombreux défis se posent à tous les pays du monde, notamment aux pays du sud. Il est donc important que ces pays se retrouvent pour échanger sur les compétences et les expériences afin de s’enrichir mutuellement. Ces défis sont connus, ce sont des défis d’ordre économique, politique, sécuritaire et infrastructurel. 

Il s’agit aussi des défis liés au changement climatique avec ces effets dévastateurs qui concernent tous les pays. Nous sommes là aujourd’hui pour présenter à nos collègues ce qui est mis en œuvre en Côte d’Ivoire relativement à cette problématique mais aussi, apprendre des autres. Et nous sommes très heureux d’être là aujourd’hui.

Journaliste : C’est un rendez-vous du donner et du recevoir, quels sont les atouts spécifiques de cette action commune des institutions législatives dans le contexte de crise que traverse le monde d’aujourd’hui ?

Kandia CAMARA : Tout à fait, nous voulons utiliser la diplomatie parlementaire pour adresser les bonnes questions. Je pense que cette diplomatie peut être un vecteur de renforcement de la coopération entre les pays du sud et aussi un bon instrument de développement social, économique permettant d’attirer la prospérité pour nos populations. Vous voyez que cette conférence est très importante, c’est la raison pour laquelle nous nous réjouissons de la participation massive des pays du sud. 

Journaliste : Cette conférence s’inscrit aussi dans le cadre de la mise en œuvre de la déclaration de Rabat, capital de la coopération sud-sud. Comment comptez vous concrètement travailler en synergie avec vos homologues du Maroc pour apporter votre pierre à l’édification d’une Afrique unie, prospère et pacifique?

Kandia CAMARA : Il faut dire qu’en 2023, le Sénat Ivoirien a signé un accord de coopération avec nos homologues du Maroc. La rencontre d’aujourd’hui va dans ce sens. Nous avons décidé de renforcer notre coopération et de permettre aussi à nos Etats de renforcer leur coopération dans tous les domaines cités. Tout le monde sait que le Royaume du Maroc joue un rôle important dans l’intégration sous régionale, continentale et nous voulons intensifier nos relations avec le Royaume du Maroc. Je profite de l’occasion pour remercier toutes les autorités marocaines, notamment le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste. 

Au niveau bilatéral, la Côte d’Ivoire et le Maroc entretiennent d’excellentes relations dans tous les domaines surtout politique, économique et social. D’ailleurs plusieurs collectivités territoriales bénéficient du soutien du Royaume du Maroc et nous souhaitons intensifier cela. Il faudrait que les pays du sud se donnent la main afin de renforcer leur coopération et nous pensons que la diplomatie parlementaire peut jouer un rôle prépondérant dans ce domaine. 

Journaliste : Kandia Kamissoko Camara, merci d’avoir répondu à nos questions, je rappelle que vous êtes la Présidente du Sénat ivoirien. 

Kandia CAMARA: Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier une fois de plus le Roi du Maroc, Sa Majesté Mohamed VI, que Dieu l’assiste, remercier le peuple marocain, remercier l’équipe nationale de football du Maroc qui a permis à la Côte d’Ivoire de se qualifier et de remporter au final la Coupe d’Afrique des Nations de football. Nous voulons rendre hommage à nos frères marocains et dire que nous prenons rendez-vous pour être ici en 2025 pour venir apporter notre soutien franc et fraternel au peuple marocain. 

Lemeridien avec MEDI1 TV

Plus dans Economie et Politique

#