Suivez sur
#

Monde

Intervention militaire de la CEDEAO au Niger: L’ONG APD appelle à la négociation

L’ONG APD( Agir pour la paix et le développement) a dans un communiqué en date du jeudi 17 août 2023, appelé les pays de la CEDEAO, à la modération dans le règlement de la crise qui secoue le Niger. Cela, suite au coup d’État militaire du mercredi 26 juillet dernier, qui a évincé le président démocratiquement élu Mohamed Bazoum. Déclaration de l’APD relative à la crise au Niger

Suite au coup d’état perpétré le 26 juillet 2023 au Niger par les militaires du conseil national pour la sauvegarde de la patrie(CNSP), la communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest(CEDEAO) a initié une médiation en vue du rétablissement au pouvoir du président déchu, Mohamed Bazoum, en n’excluant pas le recours à une intervention militaire.

Les autorités militaires installées par le coup de force procèdent progressivement à la consolidation de leur régime, notamment par la formation d’un nouveau gouvernement dirigé par le premier ministre Ali Mahaman Lamine Zeine, nommé par le chef des putschistes, le général Abdourahamane Tiani.

La rupture brutale de l’ordre constitutionnel dans ce pays du Sahel est condamnée par la communauté internationale qui réclame particulièrement la libération du président renversé.

Plusieurs sanctions économiques ont été décidées à l’encontre du Niger par la CEDEAO,, aggravant les souffrances des populations locales qui figurent parmi les plus pauvres du monde.

Au regard des faits, l’ONG Agir pour la paix et le développement (APD) condamne énergiquement le coup d’État des militaires ainsi que le maintien en détention du président civil, Mohamed Bazoum.

L’APD, craignant que les sanctions économiques prolongent le cercle d’instabilité dans une région en proie au djihadisme, appelle toutes les parties concernées par la crise du Niger, à privilégier la voie de la négociation, gage d’une issue pacifique.

L’APD invite les Africains à prendre en considération la constitution en cours d’un nouvel ordre mondial marquée par la crise russo- ukrainienne, la montée en puissance des pays de l’Est dont la Chine et les crises latentes entre ceux-ci et les États de l’occident; une reconfiguration de l’espace mondial qui se manifeste particulièrement par un regain d’actions d’influence des grandes puissances sur le continent.

L’APD souhaite par conséquent que les dirigeants africains fassent preuve de mesure, de pondération et de diplomatie dans le jeu des alliances et les rapports internationatiinaux afin de préserver les intérêts et la stabilité du continent pour le bonheur de leurs peuples.

Que Dieu bénisse les peuples africains!

Fait à Abidjan, le 17 août 2023,
Pour l’APD
Le Président
Komenan Maurille

Plus dans Monde

#