Suivez sur
#

Economie et Politique

Gontougo/ Adjoumani dévoile sa feuille de route pour le développement de la région et déclare : « Ce modèle se répandra dans d’autres régions après son succès ici »

Le Conseil Régional du Gontougo, sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’agriculture, du développement rural et de la production vivrière, Kobenan Kouassi Adjoumani, a tenu sa première session ordinaire,le vendredi 3 novembre, à la salle Kouakou Dapa  de la mairie de Bondoukou. Cette réunion a été l’occasion pour le Ministre d’Etat Adjoumani de définir la feuille de route pour le développement de la région du Gontougo au cours des trois prochaines années.

Cinquante trois (53) conseillers régionaux présents, accompagnés de 5 procurations, sur un total de 65 membres du conseil ont pris part à cette première réunion. Étaient également présents le préfet de région, des élus, des cadres, des têtes couronnées et des représentants de la société civile. L’Elephant fort du conseil régional du Gontougo a profité de cette occasion pour partager sa vision et son engagement pour le développement de la région.

Le Ministre d’Etat Kobenan Kouassi Adjoumani, qui a décidé de présider lui-même le conseil régional, a annoncé une série de projets ambitieux. Dans le domaine de la production vivrière, il a évoqué la mise en œuvre d’un projet de production toute saison, avec l’installation de cultures sous serres équipées d’un système d’irrigation goutte à goutte.

« Nous sommes à la phase pilote, mais je suis convaincu que ce modèle se répandra dans d’autres régions après son succès ici », a-t-il déclaré. Il a également promis le lancement prochain de l’agropole du Nord-est, couvrant Bondoukou et Bouna, avec un financement de 160 milliards de FCFA spécifiquement alloué à ce projet.

L’appel à l’unité et à la coopération régionale

Le site de l’agropole est déjà identifié, et il devrait jouer un rôle majeur dans le développement économique de la région. Lors de son discours, le ministre d’État a souligné l’importance de l’unité et de la coopération entre les habitants, les élus et les cadres de la région pour garantir le succès de ces projets et la croissance continue du Gontougo.

Les conseillers régionaux ont passé en revue divers points à l’ordre du jour de la session, notamment l’examen et l’adoption du règlement intérieur du Conseil Régional, la création de commissions techniques permanentes, du Comité économique, social et environnemental régional, ainsi que la nomination du personnel du conseil régional.

Ces discussions ont démontré l’engagement collectif envers une gouvernance efficace et transparente au sein du conseil. Le sénateur Kossonou Kouassi Ignace, au nom des cadres et de la population du Gontougo, a exprimé leur gratitude envers le Président de la République Alassane Ouattara pour avoir renouvelé sa confiance envers le ministre d’État Adjoumani en le maintenant dans le gouvernement. 

Il a assuré que la région était prête à soutenir pleinement les efforts de développement du Président. Andjou Koua, le Préfet de région, au nom de sa tutelle, a appelé à l’union sacrée autour du conseil régional présidé par le ministre d’État Adjoumani. 

Il a souligné que cette deuxième session marque le début des débats autour du développement du Gontougo. Il a par ailleurs exhorté les uns et les autres à apporter leur contribution à la réalisation des objectifs régionaux. En définitive, cette deuxième session ordinaire du Conseil Régional du Gontougo a mis en évidence l’engagement renouvelé en faveur du développement économique et social de la région. 

Avec des projets ambitieux dans le domaine de la production vivrière et de l’agriculture, les habitants du Gontougo sont prêts à travailler main dans la main pour réaliser leur vision commune de prospérité et de croissance.

Avec Sercom Adjoumani

Plus dans Economie et Politique

#