Suivez sur
#
Fête de la renaissance à Agboville : Un tournoi doté du trophée Laurent Gbagbo lancé à Laoguié

Economie et Politique

Fête de la renaissance à Agboville : Un tournoi doté du trophée Laurent Gbagbo lancé à Laoguié

Laoguié, village situé à environ 5 km d’Agboville, a abrité, le dimanche 17 mars 2024, le match d’ouverture du tournoi de la fête de la Renaissance doté du trophée Laurent Gbagbo. Procédant au lancement officiel de la compétition sportive, qui se déroule en prélude à la 2e édition de la fête de la Renaissance du PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire) qui se tiendra les 05 et 06 avril prochain dans le chef-lieu de la région de l’Agnéby-Tiassa, le 2e vice-président de ce parti, Damana Adia Pickass a appelé les participants au fairplay.

« Pour lancer la fête, pour égayer les populations, nous avons initié ce tournoi de football dénommé : Tournoi de la Renaissance doté de la coupe Laurent Gbagbo. Le football est un jeu. Vous avez vu lors de la CAN comment on s’est amusé. Il n’y a pas eu de palabres, il n’y a pas de bagarres. La Côte d’Ivoire était en fête et nous avons remporté la coupe. Il y a eu un perdant et il y a eu un vainqueur. Donc, c’est la même chose qui doit se répéter ici. Il y a huit équipes en compétition, deux seront en finale et une seule remportera le prestigieux trophée Laurent Gbagbo. Mais, le véritable vainqueur sera le fairplay, la réconciliation, la joie, la gaieté, le plaisir que vous allez procurer à toute cette région », a-t-il situé, avant de donner le coup d’envoi de la rencontre.

Pour l’ancien secrétaire général du PPA-CI, c’est une compétition fraternelle, pacifique, pour qu’on sache que la Côte d’Ivoire est en train de renaître. « Il peut y avoir des enjeux mais les enjeux ne doivent pas tuer le jeu. Le jeu doit nous faire plaisir. C’est pourquoi, nous sommes venus, vous donnez ces quelques conseils, lancez officiellement le tournoi et souhaitez que le meilleur gagne », a recommandé Damana Pickass, qui avait à ses côtés Sam Étiassé et Fleur Aké M’Bo, respectivement, vice-président, membre du Conseil stratégique et politique(CSP) et secrétaire national technique en charge de la Jeunesse au PPA-CI.

Heureux du bon déroulement de la première rencontre qui a vu la victoire du village d’Attobrou face à Banguié 1 sur un score de 2≠0, Méney Édi Obodji Michel, secrétaire général de la fédération PPA-CI Agboville commune s’est confié à Leméridien.ci : « C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime parce que la population est sortie massivement pour assister à ce premier match du tournoi de la renaissance. Je voudrais saisir de l’opportunité que vous m’offrez pour dire merci à tous ceux qui se sont déplacés, particulièrement aux cadres du parti qui sont venus soutenir cette activité ».

Puis, il a promis relever le défi de la mobilisation à Agboville. « La semaine prochaine encore, il y a des rencontres au un coup ko. Le 05 avril, il y aura la finale et le samedi 06, le président Gbagbo va remettre le trophée au vainqueur. (…) La fête de la Renaissance est ouverte à tout le monde. C’est pourquoi, nous demandons à tous nos militants de se mobiliser afin qu’on dépasse le nombre de militants à Yopougon l’année dernière qui était autour de 3 millions. À Agboville, nous attendons 5 millions de militants. C’est un défi que, nous nous sommes lancés et nous pensons répondre à ce défi-là », s’est engagé Méney Édi Michel.

Grand-Morié, Aboudé, Ananguié, Loviguié, Offoumpo et Gbalékro, sont les autres villages qui entreront en lice les jours à venir, a-t-on appris sur place.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Economie et Politique

#