Suivez sur
#

Entreprises

Energies renouvelables : La première centrale solaire photovoltaïque de la Côte d’Ivoire installée à Boundiali.

Le Premier Ministre, Ministre des Sports et du Cadre de Vie, Robert Beugré Mambé, a procédé le 03 avril 2024 à Boundiali, à l’inauguration de la Phase 1 de la Centrale solaire photovoltaïque et à la pose de la première pierre de la Phase 2, dont la fin des travaux est fixée pour avril 2025.

Installé sur une superficie totale de 78 ha (Phase 1 : 36 ha et Phase 2 : 42 ha), le projet de construction d’une centrale solaire à Boundiali a été initié dans le cadre de la diversification des sources de production d’électricité du pays. 

« Nous venons d’installer la première centrale solaire photovoltaïque de la Côte d’Ivoire à Boundiali. Nous ne pouvons que nous en réjouir. Le Président de la République Alassane Ouattara nous a instruit, à l’effet de faire de la Côte d’Ivoire le réservoir de l’énergie de l’Afrique de l’Ouest. Et nous nous y attelons. Bientôt vous verrez les résultats », a affirmé Beugré Mambé.

Pour le Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, « l’installation de la centrale solaire marque le premier pas de la Côte d’Ivoire dans sa marche transitionnelle vers l’énergie propre ». 

Et d’ajouter que ce projet rentre dans le cadre de la volonté de porter à 45%, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2030. Il permet ainsi au pays de respecter ses engagements internationaux en matière de réduction des émissions des gaz à effet de serre (31,4%).

Auparavant, la représentante de l’Union Européenne, Myriam Feran, a indiqué que la centrale solaire contribuera à lutter contre le changement climatique et accroître le mix énergétique.  « C’est un projet d’intérêt commun, avec un impact social sur les populations. C’est un modèle de développement décarboné », a-t-elle indiqué.

Quant à la Secrétaire d’Etat, Parlementaire auprès de la Ministre Fédérale Allemande de la Coopération Economique et du Développement (BMZ), Bärbel Kofler, elle s’est réjouie de l’effectivité de la centrale solaire. Elle permettra à la Côte d’Ivoire de produire de l’énergie propre, en plus d’alimenter les machines, les écoles, etc.

D’une capacité de 37,5 MWc, dans sa première phase la centrale de Boundiali est la première centrale solaire du genre en Côte d’Ivoire. Le coût des travaux est estimé à 40 millions d’euros, dont 30 millions d’euros financés par l’état de Côte d’Ivoire, à travers un prêt de 27 millions d’euros de la KfW et un don de l’Union Européenne de 9,8 millions d’euros.

L’infrastructure contribuera à alimenter environ 70 000 foyers, à éviter 60 000 tonnes de gaz carbonique (CO2) par an et à créer 500 emplois directs et indirects pendant la construction, ainsi que 40 emplois directs et indirects pendant l’exploitation.

Beugré Mambé inaugure la phase 1 de la centrale solaire de Boundiali

Ce projet qui s’inscrit dans le Plan Directeur Production 2014-2030 facilitera l’électrification des villages et favorisera l’amélioration de la qualité de service d’électricité pour environ 430 000 ménages.

Le projet de centrale solaire sera installé dans plusieurs villes de Côte d’Ivoire, notamment, Ferkessédougou, Bondoukou, Korhogo, M’Bengué, Katiola, Mankono, Soubré et Kong.

A travers les réformes et investissements, la Côte d’Ivoire veut améliorer son taux d’accès à l’électricité (environ 34% en 2011) et parvenir à l’énergie pour tous en 2025. Toutes choses qui ont permis d’atteindre un taux de couverture national de plus de 80%, avec un taux d’accès à l’électrification de près de 92%.

Lemeridien avec Sercom Primature

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Entreprises

#