Suivez sur
#
Déguerpissement à Yopougon-Gesco: Le maire Adama Bictogo se rebelle contre le gouverneur Cissé Bacongo: "je refuse..."

Culture et société

Déguerpissement à Yopougon-Gesco: Le maire Adama Bictogo se rebelle contre le gouverneur Cissé Bacongo: « je refuse… »

Le  maire de Yopougon, Adama Bictogo, a exprimé, lundi 29 janvier 2024, devant les habitants de Gesco, victimes de déguerpissement, son mécontentement quant à la manière dont l’opération a été menée, soulignant les conséquences morales sur les personnes déplacées.

Le vendredi 26 janvier 2024, le quartier de Gesco, dans la commune de Yopougon, a été le théâtre de plusieurs démolitions de maisons lors d’une opération de déguerpissement menée par le District d’Abidjan.

Des familles démunies et ne sachant pas où aller, passent la nuit dans l’incertitude, certaines à la belle étoile, d’autres chez des proches, cherchant désespérément un nouveau logement. 

“On ne peut pas venir détruire moralement les gens. Parce qu’au-delà de la maison, c’est moralement qu’on détruit les gens”, a déclaré Adama Bictogo. 

Le premier magistrat de la plus grande commune de Côte d’Ivoire, a décidé de rencontrer l’ancien ministre Cissé Bacongo,  nouveau Gouverneur du District d’ Abidjan. 

“J’irai rencontrer le Gouverneur pour lui dire que je refuse que tous engins rentrent à Yopougon sans mon autorisation. Je vais prendre un arrêté dès cet instant pour réquisitionner la gendarmerie, la police et la police municipale afin de protéger tous les quartiers concernés avec des ACD”, a-t-il mentionné. 

« Nous allons enregistrer et je demande à toutes les familles et toutes les maisons qui sont concernées par cette situation… »

Avant ajouter : “Maître Dago qui est l’un des adjoints au maire, je vais vous commettre de saisir le Conseil d’État pour que le District, au regard des ACD, dédommage ceux dont les maisons ont été détruites”.

Adama Bictogo a également promis des démarches juridiques pour obtenir des dédommagements pour ceux dont les maisons ont été détruites et un soutien aux familles enregistrées comme locataires qui ont été affectées par ces déguerpissements.

“ Pour ceux qui n’ont pas d’ACD, nous allons enregistrer et je demande à toutes les familles et toutes les maisons qui sont concernées par cette situation. Je vais commettre une équipe qui va rester ici pour enregistrer et nous allons identifier. Pour ceux qui ont des problèmes de logement en ce moment, si on enregistre les locataires, on va voir comment apporter un appui à ces familles qui sont en difficulté en ce moment”, a-t-il informé. 

Charles Béni

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture et société

#