Suivez sur
#
DANANÉ: Battu aux élections par Lanciné Diabaté, l'ancien maire Ouattara Defoungotoh se croit toujours Maire de la ville; ce qui lui est arrivé

Economie et Politique

DANANÉ: Battu aux élections par Lanciné Diabaté, l’ancien maire Ouattara Defoungotoh se croit toujours Maire de la ville; ce qui lui est arrivé

La ville de Danané, à l’ouest de la Côte d’Ivoire, a connu une rare agitation, vendredi 22 Mars 2024 aux environs de 10 heures. Une bagarre est survenue entre partisans du maire élu et ceux de son prédécesseur, suite à une gifle reçue par l’ancien maire de la ville. 

Défiance, usurpation et arrogance sont autant de choses que reproche la nouvelle équipe municipale à l’ex maire Ouattara Defoungotoh. « Voici quasiment six mois, qu’il n’est plus maire suite à des élections qui l’ont vu arriver en 3ème position. Mais il continue d’arborrer les insignes de maire en fonction. Pourquoi tient-il à donner dans une adversité qui n’a pas de sens ? », s’interroge Ali Cherif, adjoint au maire actuel.

Depuis sa défaite aux dernières élections municipales du 2 Septembre 2023, l’ex maire faisait pourtant très peu d’apparitions en public. Mais lorsqu’il apprend ce vendredi 22 mars 2024, la présence d’un adjoint au maire et des policiers municipaux avec pour intention d’apposer un sabot sur son véhicule, l’ancien maire Ouattara Défoungotoh perd son sang froid et s’en prend violemment aux deux policiers en train de manœuvrer le sabot en direction d’un pneu avant. 

Il assène de violents coups aux deux agents. L’adjudant Sako de la police municipale tente d’intervenir, mais l’ex maire le saisit aux collets. Pour se défendre, l’adjudant assène une violente gifle à son agresseur. Puis le policier le repousse avec la même énergie. « Je ne suis plus sous vos ordres ! Je suis aux ordres du nouveau maire», lui lance-t-il au visage. 

« S’il est garçon, qu’il vienne ! »

La bagarre se généralise. La police arrive sur les lieux dare-dare. Le calme revient seulement lorsque le pharmacien regagne l’intérieur de son officine. «Le macaron ne quittera pas ! Si votre maire est garçon, qu’il vienne l’enlever ! », vocifére-t-il, la joue tuméfiée et la chemise froissée. Son chauffeur est également battu et mis en mauvais état par les policiers municipaux en colère.

« Depuis les élections municipales dernières, cela fait 5 mois que l’ex maire Ouattara se promène avec les insignes de maire de Danané. Cela, laissant croire qu’il y a deux maires pour la commune de Danané. Le maire élu nous a demandés, il y a une semaine de cela, de lui dire de retirer gentiment le macaron de maire qui est sur son véhicule. C’est moi qui ai été commis pour le ramener à l’ordre. Très peu conciliant, il m’a crié dessus en ces termes :

 » Va dire à celui qui t’envoie de venir lui-même. S’il est garçon, qu’il vienne ! « . J’ai alors attendu le retour de voyage du maire pour lui faire la commission. C’est ainsi que le maire Lanciné Diabaté Kalifa nous a ordonné d’immobilier le véhicule avec un sabot. Car le propriétaire de ce véhicule est depuis plusieurs mois, en infraction», raconte Lékpéa Gué Patrice, 5ème adjoint au maire de Danané. 

Le préfet Hahoutou N’guessan Vincent prend les choses en mains

Pour le 4ème adjoint au maire, Solo Binaté, le macaron ne peut rester affiché «car le maracon est lié à la fonction. Or Ouattara a perdu cette fonction de maire». Pour lui, deux alternatives se posent à Ouattara Defoungotoh. Soit il enlève de lui-même le macaron, soit le véhicule est transporté à la préfecture et immobilisé jusqu’à ce qu’il se décide enfin. 

Le maire Lanciné Diabaté Kalifa arrive sur les lieux, une poignée de minutes après l’altercation. Le nouveau maire ordonne que l’on appose le sabot au véhicule de l’ancien maire. Ce qui est fait promptement.

Dans la rue avoisinante, la police parvient à disperser badauds et partisans. La circulation reprend. Le ciel a fini par connaître un éclairci sur la ville de Danané grâce à l’intervention prompte du préfet Hahoutou N’guessan Vincent qui, en fin d’après midi, a permis que le sabot soit retiré et le macaron enlevé sur le véhicule de l’ancien maire.

Une correspondance de Sony WAGONDA

Plus dans Economie et Politique

#