Suivez sur
#

Economie et Politique

Côte d’Ivoire : Le Ministre Mamadou Sangafowa COULIBALY explique la hausse des coûts du carburant

Les prix du carburant diesel et du super, connaissent une hausse de 60 FCFA/L pour le mois d’octobre, soit 875 FCFA/L au lieu de 815 FCFA pour le Super; et 715 FCFA/L pour le Gasoil au lieu de 655 FCFA lors du mois de septembre.  

Lors d’une conférence de presse animée, le samedi 30 septembre dernier à Abidjan, le ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie, s’est expliqué sur la situation du marché international des hydrocarbures et ses impacts en Côte d’Ivoire.

Selon Mamadou Sangafowa COULIBALY, le cours du pétrole brut sur le marché international connaissent une hausse depuis la fin de la pandémie de la COVID 19, du fait d’un rebond de la demande en lien avec la reprise économique mondiale. Cette flambée du prix s’est accentuée avec les craintes sur la sécurité d’approvisionnement liées à la crise russo-ukrainienne survenue en février 2022. 

Depuis, les cours du Brent (le pétrole brut de référence pour notre marché) ne sont jamais descendus en dessous de la barre de 72 USD/baril. Ils avaient même été au-delà de 123 USD/baril en juillet 2022.

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays du monde, n’a pas été épargné par les conséquences de la hausse du prix du Brent. En ce sens que, de façon logique, la hausse des cours du pétrole brut induit également celle des produits pétroliers.

« Un effort de 13 milliards FCFA que l’Etat consentira pour maintenir ces niveaux de prix indiqués »

Sur l’année 2022, les efforts consentis par l’Etat pour maintenir les prix à la pompe à leurs niveaux connus se sont chiffrés à 726 milliards de FCFA. Depuis le début de l’année 2023, malgré de légères baisses du prix par rapport à ses niveaux de 2022, le cours du pétrole brut est resté encore élevé au point que le Gouvernement a continué de consentir des efforts pour maintenir les prix à leurs niveaux actuels de septembre 2023 : 815 FCFA/L pour le Super et 655 FCFA/L pour le Gasoil.

Malheureusement, la situation géopolitique internationale s’est davantage dégradée. Toutefois, prenant la pleine mesure de l’impact que ces niveaux de prix pourraient avoir sur les populations ivoiriennes, le Gouvernement a décidé de limiter la hausse du prix desdits produits à 60 FCFA/L pour le mois d’octobre, soit 875 FCFA/L pour le Super et  715 FCFA/L pour le Gasoil.

Ainsi, rien que pour le mois d’octobre 2023, c’est un effort de 13 milliards FCFA que l’Etat consentira pour maintenir ces niveaux de prix indiqués ; soit un effort cumulé à fin octobre 2023 de 68 milliards FCFA.

David YALA

Plus dans Economie et Politique

#