Suivez sur
#

Economie et Politique

Construction du métro d’Abidjan: Voici où en sont les travaux, le Ministre Amadou Koné visite le chantier

Le Ministre des Transports, Amadou Koné, en visite sur le chantier de construction du Métro d’Abidjan, précisément sur le tronçon qui part de la gare lagune de SITARAIL au Plateau à Anyama, le jeudi 02 novembre 2023, s’est félicité que les déplacements de réseau soient quasiment achevés et le terrassement bien avancé.

Lancés en 2021 pour s’achever fin 2026, début 2027, les travaux de construction de la ligne 1 du métro d’Abidjan dans la capitale économique ivoirienne s’exécutent conformément au cahier charge. 

En visite ce jeudi 2 novembre 2023 sur le tronçon qui part de la gare lagune de SITARAIL au Plateau à Anyama, le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné s’est félicité des avancements du déplacement de réseau  et de la phase de  terrassement bien. Travaux qui interviennent après la libération des emprises avec l’indemnisation de la quasi-totalité des personnes impactées.

«  Après la phase de la libération des emprises, il était important pour moi de venir voir les travaux préparatoires de la construction effective du métro, un projet cher au président de la République et dont le premier ministre Robert Beugre MAMBE en a fait une priorité. Je constate donc que le déplacement des réseaux est pratiquement terminé. Il nous reste dans la partie sud l’installation de la fibre optique  marine et le réseau d’assainissement.

Sur la partie nord, les choses avancent très bien en terme de terrassement. Je suis d’autant plus satisfait qu’on a un peu d’avance sur le calendrier pour la phase du terrassement. Après quoi, l’opérateur peut commencer le tracé de la ligne et le design des voitures du train. Les travaux de génie civile devraient débuter à la mi 2024 », a fait savoir le ministre Amadou Koné.

Il s’est également réjoui de ce que le projet ait mobilisé plus de 500 jeunes ivoiriens.  Le ministre ivoirien des Transports apprécie également, après les populations déguerpies des emprises, l’adhésion des populations riveraines qui ont accueilli les aménagements annexes au projet, tels les airs de jeu avec enthousiasme.

Enfin, pour ce qui est des commerçants ambulants aux abords de la voie du métro, Amadou Koné a fait savoir que ceux-ci quitteront au moment venu. Mais que pour l’instant ces derniers ne constituent pas un frein aux travaux qui avancent bien.

« Ce projet ambitieux vise à désengorger la métropole ivoirienne et rapprocher les populations de leur lieu de travail et lieux d’habitation. C’est un trajet de 37,4 km. Le métro transportera plus de 540 000 personnes par jour. Il traversera huit communes, notamment Anyama et Abobo, au Nord d’Abidjan, Adjame, Attecoubé et Plateau dans le centre Abidjanais, enfin Treichville, Marcory et Port-Bouët au Sud. Il roulera 7 jours/7 de 5h à 22h.

Les trains se suivront 3 min l’un après l’autre aux heures de pointe et seront un peu ralentis aux heures creuses ou les jours non-ouvrables. La vitesse d’exploitation sera de 80km/h mais les machines seront conçues pour pouvoir rouler 90 km/h » , avait expliqué le président du comité de suivi du plan d’action  de  réinstallation (CS-PAR) lors du point de presse qu’il a animé en juin 2023.

La ligne comportera 18 gares qui seront reparties depuis Anyama jusqu’à Port-Bouët, 36 quais, 28 ponts routes et rail, 52 passerelles piétons, dont 30 à la gare et 22 en ville, un viaduc au niveau du pont Felix Houphouët Boigny.Un grand dépôt de maintenance sera construit à Abobo, a poursuivi M. Cissé, selon qui à termes le projet de métro va générer 2000 emplois directs. Un chiffre qui sera revu à la hausse avec les activités socioéconomiques autour des gares. 

Sercom Ministère des Transports 

Plus dans Economie et Politique

#