Suivez sur
#
Après les chefs Atchans, les 59 chefs des villages Akyé d’Abidjan à Cissé Bacongo: «Dites au Président Ouattara que pour 2025, nous sommes avec lui»

Economie et Politique

Après les chefs Atchans, les 59 chefs des villages Akyé d’Abidjan à Cissé Bacongo: «Dites au Président Ouattara que pour 2025, nous sommes avec lui»

Soutien de taille. C’est ainsi que l’on pourrait qualifier la rencontre que le Ministre Gouverneur du District Autonome d’Abidjan a eue, ce mardi 14 Mai, avec le collectif des chefs Akyé des 59 villages du District Autonome d’Abidjan, dans la salle Felix Houphouët Boigny. Une rencontre familiale au cours de laquelle le Ministre gouverneur entendait expliquer aux gardiens des us et coutumes Akyé, ses missions, et obtenir en retour leur adhésion. 

« Nous vous prions de vouloir transmettre nos remerciements au Président de la République pour sa vision de la gouvernance. 2025 arrive, dites au Président que nous sommes avec vous. Là où vous mettrez vos pieds, nous serons là à vos côtés », a fait savoir Abodou Faustin, leur porte-parole. Pour lui, si le peuple Akyé est traité « de difficile et de compliqué », c’est bien parce qu’ils sont « vrais ». 

C’est un peuple qui sait reconnaitre le mérite et le bien-être fait à son égard. « Dites au Président que pour 2025, nous sommes avec lui » insiste-t-il, faisant allusion à la présidentielle à venir. Il a, par la suite, au nom de ses pairs, exprimé leur reconnaissance au Président Alassane Ouattara pour toutes les actions de développement en cours sur l’ensemble des 362 462 km² et plus particulièrement sur les bords de la capitale économique. 

Il est également revenu sur l’adoption par le gouvernement d’une loi sur le statut des chefs et rois qu’il a fortement saluée. Dans un élan massif et sincère, les chefs Akyé ont salué le choix du Président porté sur Cissé Ibrahima Bacongo pour conduire les destinées du District Autonome d’Abidjan. 

« Nous étions en train de nous interroger sur l’après Mambé. Après vous avoir écouté, nous vous avons accepté et adopté. Nous avons vu votre capacité à transformer les rêves en réalités. Koumassi porte aujourd’hui la marque indélébile ‘CIB’ (Cissé Ibrahima Bacongo). Cette marque indélébile portée sur Koumassi va désormais être délocalisée pour prendre le tout Abidjan. Vous êtes l’homme de la situation. », a déclaré Abodou Faustin.

Pour sa part, le Ministre, gouverneur du District Autonome d’Abidjan, Cissé Ibrahima Bacongo a salué la mobilisation des chefs Akyé à cette rencontre. Il s’est félicité du fait que ce peuple ait adhéré à la vision du Président de la République pour Abidjan, celle de donner à Abidjan son image de perle des lagunes, de cité verte, de ville lumière, une ville qui reste la vitrine de la Côte d’ivoire solidaire et prospère. 

Au cours de cette rencontre, Cissé Bacongo n’a pas manqué de rappeler les missions qui lui ont été assignées par le Président Alassane Ouattara. Il s’agit de lutter, dans les rues d’Abidjan, contre le désordre urbain, l’insalubrité et à assainir la ville d’Abidjan. Pour Bacongo, il s’agit là d’une mission noble que tous doivent s’approprier. 

« La ville d’Abidjan se développe très vite ; le désordre urbain, l’insalubrité et l’incivisme aussi. Je viens élargir les sillons que mon prédécesseur, le Premier Ministre Robert Beugré Mambé, a tracés dans le District Autonome d’Abidjan », a-t-il signifié. Tout comme aux chefs Atchan, des véhicules déjà disponibles, des téléphones portables, une dotation en carburant et une assurance santé seront remis aux chefs des 59 villages Akyé. Ce don du Président de la République aux chefs va leur permettre de travailler au mieux pour leurs populations, selon Cissé Ibrahima Bacongo.

Lemeridien avec Dircom DAA

Plus dans Economie et Politique

#