Suivez sur
#
Affaire "C'est Nady Bamba qui donnait l'argent du marché": Un cadre du PPA-CI explique le fond de la pensée de Gbagbo

Economie et Politique

Affaire « C’est Nady Bamba qui donnait l’argent du marché »: Un cadre du PPA-CI explique le fond de la pensée de Gbagbo

La deuxième édition de la fête de la renaissance (2024) était dédiée aux femmes avec pour thème: le rôle de la femme dans la société. C’est sur ce thème que le Président Gbagbo s’est exprimé en mettant en exergue le rôle qu’une femme doit jouer en situation difficile. Pour donner du contenu à son argumentation, le président Gbagbo a fait référence à son cas. Celui d’un homme emprisonné sans ressource.

La problématique existentielle qui se pose est comment se nourrissait-il dans les geôles occidentales alors qu’il est désormais sans ressource ? A cette problématique, il donne la réponse de son quotient nutritionnel. Sa femme Nady Bamba finançait l’achat des provisions et les autres detenus faisaient la cuisine.

Cette approche du Président Gbagbo met en lumière le rôle prépondérant que son épouse a joué pendant qu’il etait en prison. La nourriture étant le premier médicament de l’homme, le Président Gbagbo ne serait pas aujourd’hui en vie s’il avait été mal nourri en prison. Aussi, en grand intellectuel, le Président Gbagbo ne pouvait pas ne pas mentionner ceux qui cuisinaient surtout que la question pourrait être posée.

En définitive le Président Laurent Gbagbo est resté dans le sujet pour lequel lui et sa famille politique le PPA-CI se sont retrouvés à Agboville.

N. B: parlant de l’autre cuisinier, l’honnêteté aurait voulu qu’il soit aussi dialectique en disant qu’il avait cuisiné pour Gbagbo, sans toutefois omettre de donner le nom de celui ou celle qui finançait l’achat des ingrédients qu’il cuisinait.

Par Zagol Alain Durand

Plus dans Economie et Politique

#