Suivez sur
#

Economie et Politique

Adama Bictogo, candidat à la mairie de Yopougon : « J’appartiens à toutes les religions, à toutes les communautés »

Laïque convaincu, politique pragmatique et croyant affirmé, le président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, a toujours entretenu d’excellentes relations avec les religions. Mardi 15 août, jour de l’Assomption, il a prié avec les fidèles de la paroisse Saint Matthieu de Niangon Cité Verte, à Yopougon.

Accompagné de ses plus proches collaborateurs, Adama Bictogo s’est rendu à la messe de l’Assomption dans cette paroisse, où il a fait une apparition très remarquée mardi matin. 

Les paroissiens – plus d’un millier – ont vu le président de l’Assemblée nationale et sa délégation arriver par l’allée centrale à 8h10. Longuement photographiés, ils ont assisté à l’office religieux au cours duquel les « projets politiques » d’Adama Bictogo ont été « confiés à la Vierge Marie ». 

« Je suis venu à l’invitation du curé. J’ai toujours prôné la paix et la fraternité. Aujourd’hui, c’est la montée de la Vierge Marie et c’est aussi l’occasion de fêter les mamans et les femmes pour ce qu’elles représentent dans notre société », a-t-il déclaré à l’issue de la cérémonie qui se tenait au cœur de ce quartier très animé de Yopougon.

« Je suis le candidat de l’expression plurielle. J’appartiens à toutes les religions, poursuit-il. La spiritualité est importante pour la stabilité de nos sociétés. Qu’on soit musulman, évangéliste ou chrétien, ce qui importe c’est la foi. Parce qu’au bout, il y a Dieu, l’omnipotent, le miséricordieux ». 

Il est souvent délicat et rare pour un homme politique de faire profession de sa foi ». Quelle que soit la sincérité qu’il peut y apporter, comment éviter la suspicion de ceux qui ne manqueront pas d’y voir une manière plus ou moins habile de mobiliser la religion au service d’une ambition personnelle ? 

Adama Bictogo répond sans détour à un journaliste du quotidien catholique français La Croix : « J’ai toujours fréquenté les lieux saints avant même d’être candidat. J’appartiens à toutes les religions, à toutes les communautés. Parce que je crois en cette Côte d’Ivoire unie, indivisible et fraternelle », a-t-il ajouté. 

Junior Ouattara

Plus dans Economie et Politique

#