Suivez sur
#
Échanges fructueux entre Adama Bictogo et Dr Shérif Gabaly

Monde

Session de l’UPA à Abidjan: Échanges fructueux entre Adama Bictogo et Dr Shérif Gabaly, président de la commission africaine du parlement égyptien

Présent en Côte d’Ivoire dans le cadre de la participation de l’Assemblée nationale d’Egypte à la 81e session de l’Union parlementaire africaine (Upa) qui se tient les 4 et 5 juin 2024 à Abidjan-Plateau, Dr Shérif Gabaly, président de la commission africaine du parlement égyptien, à la tête d’une importante délégation, a été reçu en audience par Adama Bictogo, président de l’Assemblée nationale de Côté d’Ivoire.

Au terme de la rencontre qui aura duré une trentaine de minutes, l’hôte du député d’Agboville commune, a animé un point-presse au cours duquel il est revenu sur l’objet de sa visite et les questions abordées avec le président Adama Bictogo. Il a indiqué que l’ex-ministre de l’Intégration africaine et lui se sont accordés sur la nécessité de renforcer l’axe Abidjan-Caire. 

En clair, il a informé l’opinion de ce que son hôte et lui ont marqué leur volonté commune à renforcer la coopération parlementaire mais aussi diplomatique, économique entre leur pays respectifs. Pour ce faire, ils envisagent d’« activer » le groupe d’amitié ivoiro-egyptien dans les prochaines semaines. 

« On a discuté des relations entre les deux pays sur le plan politique et dans certains autres domaines. On a donné notre position sur le barrage de renaissance en Éthiopie parce que cette situation est très importante pour nous et nous avons donné notre point de vue. On a discuté des relations entre les deux parlements c’est à dire l’Assemblée nationale, le parlement ivoirien et le parlement égyptien. On a décidé d’activer un groupe d’amitié entre les deux parlements », a déclaré Dr Shérif Gabaly.

Bientôt les premiers vols directs entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte

Le président de la commission africaine du parlement égyptien a aussi marqué sa joie quant à la position de la Côte d’Ivoire relativement à la situation qui prévaut à Gaza, dans le Moyen Orient. Il a félicité le président de l’Assemblée nationale, à travers lui, le chef de l’État, Alassane Ouattara et son gouvernement pour cette posture qui consiste à appeler à un cessez le feu et à l’ouverture d’un dialogue qui débouchera sur un règlement du conflit. 

Sur le plan économique, l’hôte du président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, a annoncé pour bientôt les premiers vols directs entre la Côte d’Ivoire et son pays. Il a précisé à ce sujet que la compagnie aérienne de son pays procédera à sa première desserte en Côte d’Ivoire dans le courant du mois de juillet prochain. Poursuivant, Dr Shérif Gabaly, a évoqué la volonté du parlement égyptien d’accroître le flux des échanges commerciaux entre son pays et la Côte d’Ivoire dans divers secteurs d’activités. 

D’ailleurs, il a informé l’opinion de ce que dans les prochains mois, une mission d’hommes d’affaires égyptien prospectera en Côte d’Ivoire. « On a parlé de l’investissement dans le domaine du palmier à huile parce que l’Egypte importe environ deux millions de tonnes de ce produit en Asie donc on veut investir dans ce domaine ici. 

C’est un domaine très important pour nous. On a décidé aussi de coopérer dans le domaine de la médecine et dans la pharmaceutique car nous avons une expertise dans ce domaine. On a la possibilité de fournir la Côte d’Ivoire en engrais car nous en avons beaucoup. On veut aussi importer plus de produits de la Côte d’Ivoire et en exporter aussi », a-t-il détaillé.

Lemeridien avec Sercom

Plus dans Monde

#