Suivez sur
#
Violences à l'abattoir de Port-Bouet: Awassa Abdoul et l’Alliance de la Jeunesse Ivoirienne condamnent et réaffirment leur soutien à Cissé Bacongo

Culture et société

Violences à l’abattoir de Port-Bouet: Awassa Abdoul et l’Alliance de la Jeunesse Ivoirienne condamnent et réaffirment leur soutien à Cissé Bacongo

L’abattoir de Port-Bouet a été le théâtre d’une violence inouïe ce samedi 1er juin 2024, provoquée par un groupuscule d’individus opposés à l’opération de délocalisation du parc à bétail, initiée par le district autonome d’Abidjan. 

Dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain, et en vue d’assurer une plus grande fluidité routière sur la voie menant à Grand Bassam, le District Autonome d’Abidjan, après concertation avec les acteurs de la filière bétail le lundi 18 mars 2024, a entrepris la délocalisation du parc à bétail sur un nouveau site de 15 hectares entièrement aménagés à la casse d’Adjamé.

Malheureusement, dans le cadre de la mise en oeuvre de la mesure de délocalisation, des Agents du District et des fonctionnaires de la police ont été pris à partie ce samedi 1er juin 2024 par des acteurs opposés à ce processus qui avaient déjà initié des actes de violence sur des travailleurs.

Le bilan du choix de la violence par le groupuscule réfractaire fait état d’une quinzaine de blessés, de deux véhicules 4×4 cambriolés et incendiés, de deux porte chars incendiés, de deux pelles mecaniques incendiées et d’un bus de la sotra saccagé. 

Au nom de l’Alliance de la Jeunesse Ivoirienne, Awassa Abdoul a condamné ces actes de vandalisme et a réaffirmé son soutien au ministre gouverneur du District autonome d’Abidjan, Cissé Ibrahim Bacongo. 

« Nous condamnons avec la dernière énergie, les actes de vandalisme, qui se sont passés. Nous apportons tout notre soutien au ministre gouverneur Cissé Bacongo qui fait un travail remarquable dans le district automne d’Abidjan », a-t-il déclaré au Meridien. 

« Nous appelons la population ivoirienne à la retenue et au calme. Dès demain, nous engagerons une tournée dans le district autonome d’Abidjan pour expliquer le bien-fondé des missions du ministre gouverneur Cissé Bacongo. Nous apportons tout notre soutien au gouvernement de Côte d’Ivoire et au ministre gouverneur », a ajouté Awassa Abdoul. 

Puis de mettre en garde les fauteurs de troubles : « Nous mettons en garde les déstabilisateurs et tous ceux qui veulent mettre à mal la mission du ministre gouverneur et la mission du gouvernement, ainsi que la mission de l’État de Côte d’Ivoire. Nous sommes un pays émergent. Le président de la République, épris de paix, veut faire de la Côte d’Ivoire un pays stable, donc nous n’allons plus tolérer ce genre d’actions « , a-t-il prévenu. 

Junior Ouattara

Plus dans Culture et société

#