Suivez sur
#
Une Table-ronde sur la paix réunit la Côte d’Ivoire et le Mali à l’UNESCO

Culture et société

Une Table-ronde sur la paix réunit la Côte d’Ivoire et le Mali à l’UNESCO

En marge de la 42e Conférence générale de l’UNESCO, une table ronde a été co-organisée par les Délégations permanentes du Mali, de la Côte d’Ivoire et de l’Angola auprès de l’UNESCO sur le thème « Enjeux et stratégies pour garantir une culture de la paix à l’heure des technologies de l’information et de la communication : le numérique, vecteur clé pour vivre ensemble ».

Cet événement visait à porter un regard transversal sur la notion de culture de la paix et à identifier les mécanismes du vivre ensemble, à les analyser et à proposer des outils de prévention et de résolution des conflits, afin de créer des conditions favorables et durables au développement économique, humain et au dialogue interculturel.

Conformément aux principes de promotion et de maintien de la paix de l’UNESCO, cette table ronde s’est voulue un espace de dialogue, dans la lignée de l’engagement pour la paix de feu Félix Houphouët-Boigny, premier Président de la République de Côte d’Ivoire à travers l’invitation des participants à faire de celle-ci un espace privilégié de partage d’expériences, de bonnes pratiques, en matière de pacification des sphères publiques pour mieux repenser les stratégies et modalités relatives à une éducation à la culture de la paix. 

S.E. Mme Bakayoko-Ly Ramata se félicite de l’engagement de la Côte d’Ivoire en faveur de la paix

Les deux panélistes de cette rencontre, à savoir les Professeurs Ismaël Sory Maïga du Mali et Soro N’Golo de la Côte d’Ivoire, ont développé le rôle des technologies numériques dans la construction du vivre ensemble, de la cohésion sociale et d’un monde pacifique.

S.E. Mme Bakayoko-Ly Ramata, Ambassadeur, Déléguée permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO, s’est félicitée de l’engagement de son pays en faveur de la paix, à travers notamment le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix et la Chaire UNESCO pour la culture de la paix à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Elle a conclu en formant le vœu de la prise en compte des recommandations de cette table ronde pour enrichir les plans d’action des différents programmes de l’UNESCO en vue de construire la paix en garantissant aux générations présentes et futures, un monde équitable et pacifique.

Lemeridien avec Sercom

Plus dans Culture et société

#