Suivez sur
#
Trophée de la CAN - Jacques Anouma parle de la défaite contre la Guinée Équatoriale et salue la résilience de Idriss Diallo: "Vous avez gardé la foi..."

Sports

Trophée de la CAN – Jacques Anouma parle de la défaite contre la Guinée Équatoriale et salue la résilience de Idriss Diallo: « Vous avez gardé la foi… »

Le Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), M. Yacine Idriss Diallo et le Comité Exécutif ont honoré, mardi 12 mars, les membres d’honneur et les Ambassadeurs de la Fédération en leur présentant, au siège de la FIF sis à Treichville, le trophée de la CAN 2023. Il s’agit des membres d’honneur que sont Me Adou Nangon, Jacques Anouma, Me Roger Ouegnin, le Ministre René Djedjemel Diby, Mme Ginette Ross et Ouattara Bakari, et de l’Ambassadeur Gadji Celi St Joseph. 

« Il est important de vous témoigner la reconnaissance de la famille du football. C’est pourquoi nous avons décidé de vous recevoir dans un cadre spécial et spécifique. Merci de nous avoir accordé de votre temps et de votre disponibilité », a dit d’entrée le Président de la FIF à ses illustres hôtes envers lesquels il n’a pas tari d’éloges.

« Vous êtes la base de notre football par votre résilience et votre engagement. Chacun d’entre vous, dans son secteur d’activité, dans son club, a bien servi le football. C’est de votre modèle de résilience que l’Equipe Nationale s’est inspirée pour arriver au résultat qu’on savoure aujourd’hui. Je tenais donc, au nom du Comité Exécutif et du personnel de la FIF à vous dire merci et bravo pour votre engagement depuis plus de quarante ans ». Porte-parole du groupe des membres d’honneur et des Ambassadeurs de la FIF, l’Ambassadeur Jacques Anouma a remercié le Président de la FIF et toute son équipe pour cette reconnaissance à leur égard.

« Monsieur le Président, merci d’avoir décidé de nous honorer après cette CAN hautement méritée. Aussi vous dire merci et vous féliciter, vous et votre Comité Exécutif de nous avoir permis d’avoir cette troisième étoile. Ce ne fut pas facile. Nous sommes tous passés par des émotions au cours de cette compétition. Je pense que la défaite contre la Guinée Équatoriale a été le déclic qui nous a permis d’être là. Un adage dit que la victoire a plusieurs papas, et que la défaite est orpheline.

Dans cette défaite, vous avez gardé la foi. Cette foi que tout le monde n’avait pas. Aujourd’hui, c’est très facile de pavoiser, certains diront qu’on savait qu’on allait gagner. Mais sans le bon Dieu, on ne serait pas là en train de fêter. Mais vous avez cru, parce que Dieu est juste. Quand vous lui demandez quelque chose avec la foi, il vous l’accorde. Vous et moi avons couru après ce trophée pendant longtemps mais il faut savoir que c’est Dieu qui donne. Sinon ce n’est pas l’envie de la gagner qui nous a manqué. Mais Dieu choisi ses fidèles et vous en faites partie », reconnaît-il. 

L’ancien Président de la FIF, aujourd’hui président de club n’a pas manqué de faire quelques doléances au profit du football local. « Nous sommes dans l’émotion mais je crois que cette Coupe est arrivée vraiment au bon moment. Pour vous-même et pour le football ivoirien. Au nom de mes paires, je voudrais souhaiter que cette Coupe soit le véritable début du renouveau du football ivoirien. Je voudrais vous demander ainsi qu’à votre Comité Exécutif de ne négliger aucun secteur. Nous devons profiter de l’opportunité qui a été donné par le Président de la République d’avoir ses magnifiques infrastructures. En tout cas, nous comptons sur vous pour que le football local redevienne ce qu’il était avant les années 90. Faites donc une part belle au football local », souhaite-t-il.

Lemeridien avec Sercom FIF

Plus dans Sports

#