Suivez sur
#
Services numériques: Beugré Mambé met en garde contre l'utilisation pernicieuse de l'Intelligence artificielle

Crypto-actu et tech

Services numériques: Beugré Mambé met en garde contre l’utilisation pernicieuse de l’Intelligence artificielle

Le Premier Ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, Robert Beugré Mambé, a formellement mis en garde contre l’utilisation pernicieuse de l’Intelligence artificielle. C’était, ce mardi 23 avril 2024, à l’Hôtel Novotel d’Abidjan-Plateau, lors de la Conférence internationale organisée par la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (HACA).

Représentant le Président de la République, Alassane Ouattara, le Premier Ministre était accompagné par des membres du Gouvernement, dont le ministre d’État, ministre de la Défense. Il a profité de l’audience de cette conférence pour attirer l’attention sur les menaces qui planent sur la communauté numérique. 

« Ces menaces prennent une forme plus inquiétante avec l’utilisation pernicieuse de l’Intelligence artificielle », a fait savoir le Chef du Gouvernement ivoirien. Puis, d’ajouter que « l’Intelligence artificielle transforme radicalement notre approche de la régulation numérique » de par sa capacité à « analyser de grandes quantités de données très rapidement et avec précision ».

Cependant, a-t-il précisé, « elle pose des défis significatifs en termes de respect de la vie privée, de sécurité des données et de transparence des processus décisionnels ». Et ce, d’autant plus qu’il y a des centaines de millions d’utilisateurs des réseaux sociaux sur le continent, dont l’écrasante majorité a moins de 35 ans.

Robert Beugré Mambé a, pour ce faire, émis le vœu que « ces assises produisent des résultats probants et surtout bénéfiques pour nos pays, notamment en matière de transparence des algorithmes, de la lutte contre la désinformation, de modération des contenus, de prévention des pratiques concurrentielles et d’amélioration de la cybersécurité ».

Cette Conférence conjointe du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM) et le Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIARC) était placée sous le thème : « Réguler les services numériques : Pour un dialogue renforcé entre les régulateurs et les grandes plateformes en ligne sur le continent africain et dans l’espace francophone ». 

Elle a vu la participation d’une trentaine de pays, des organisations internationales, ainsi que des représentants de grandes plateformes numériques, notamment Google, Meta et Tik Tok. Cette conférence internationale REFRAM – RIARC d’Abidjan se tiendra, les 23 et 24 avril 2024.

Lemeridien avec CICG

Plus dans Crypto-actu et tech

#