Suivez sur
#
Sécurisation des fêtes de fin d’année : L’opération "Épervier 9" lancée à Agboville

Femmes et Jeunesse

Sécurisation des fêtes de fin d’année : L’opération « Épervier 9 » lancée à Agboville

En vue de la sécurisation des fêtes de fin d’année et de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023), qui se tiendra du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire, le préfet de région, Sihindou Coulibaly a procédé, le mercredi 20 décembre 2023, au lancement local de l’opération « Épervier 9 », à l’esplanade de la préfecture d’Agboville.

« Cette opération vise à protéger les populations et leurs biens tout leur permettant de vivre les fêtes de fin d’année dans la quiétude. (…) Vous savez qu’après les fêtes nous allons directement sur un événement de caractère mondial qu’est la CAN. Il faut donc prendre toutes les dispositions pour sécuriser toute la zone pendant la CAN. La région de l’Agnéby-Tiassa est la porte d’entrée d’Abidjan alors si la sécurité est assurée dans notre région, cela sera un atout majeur pour Abidjan », a déclaré l’autorité préfectorale, en présence du 5e vice-président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, Adou Gbalé, de Gnaly Patricia, 3e adjoint au maire d’Agboville et du président régional de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, Nanan N’Dori Joseph.

C’est le mardi 12 décembre dernier, que le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé a procédé au lancement officiel de l’opération « Épervier 9 », à la place Figayo de Yopougon dans le district d’Abidjan. Opération qui mobilise à ce jour 3 200 policiers et gendarmes dont 1 500 à Abidjan et 1 700 à l’intérieur du pays avec pour objectif renforcer la sécurité du pays.

Saisissant l’occasion, le préfet d’Agboville, Sihindou Coulibaly a exhorté les soldats à plus de professionnalisme. « Vous êtes les garants d’une nation de paix. Vous êtes les garants de la cohésion sociale. C’est pourquoi, je voudrais une fois de plus vous exhorter à plus de professionnalisme », a-t-il insisté.

Quant au commissaire de police d’Agboville, Koné Yacouba, il a plaidé pour une franche collaboration des populations dans la réussite de l’opération « Épervier 9 ».

« Nous demandons à nos parents de nous accompagner, de nous aider dans cette nouvelle dynamique que nous allons amorcer dès ce soir en partageant avec nous les informations sécuritaires. Parce qu’il n’y a pas de police et de gendarmerie sans populations. Il n’y a pas de police et de gendarmerie sans informations. Il n’y a pas de police et de gendarmerie sans renseignements. Donc, je voudrais compter sur cette franche collaboration de nos parents », a-t-il invité, au nom de l’ensemble des forces de défense et de sécurité(FDS) du chef-lieu de l’Agnéby-Tiassa.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Femmes et Jeunesse

#