Suivez sur
#
Période d'harmattan: Voici ce que vous devez faire pour éviter de tomber malade, les recommandations de la SODEXAM

Environnement

Période d’harmattan: Voici ce que vous devez faire pour éviter de tomber malade, les recommandations de la SODEXAM

Depuis quelques jours, des informations sur les réseaux sociaux font état de ce que le changement actuel du temps et de l’atmosphère observé à travers le pays n’est pas de l’harmattan, mais plutôt une forme extrême de pollution atmosphérique avec des conséquences sur la santé humaine. Cette information serait de l’Agence de Protection Environnementale du Ghana.

La SODEXAM voudrait donc saisir cette occasion pour apporter un démenti formel à ces allégations qui circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques années à partir de décembre, visant à causer psychose et angoisse chez la population.

En tant que Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique en Côte d’Ivoire, nous rassurons la population que le temps actuel sur l’ensemble du pays est bel et bien de l’harmattan qui se ressent pendant les mois de décembre, janvier et février.

L’air est sec et chaud dans la journée à cause de son origine saharienne et de son long parcours sur des zones désertiques ou sahéliennes. Il fait froid la nuit tombée, à cause de sa faible teneur en eau (vapeur et liquide) qui autorise un rayonnement terrestre nocturne très important.

Un début précoce de la période d’harmattan est observé cette année sur les régions du Sud par rapport à celui de l’année dernière. Cette période d’harmattan avec parfois une forte concentration de poussière en suspension, peut entrainer un risque sanitaire pour les personnes sensibles, notamment les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies respiratoires.

Il est donc conseillé :

– De ne pas trop s’exposer à l’air ambiant ;

– D’éviter les intenses activités sportives à l’extérieur ;

– De se protéger les voies respiratoires avec un cache-nez et de les humidifier régulièrement à l’aide de liquide physiologique ;

– Se faire vacciner contre la grippe et la méningite ;

La SODEXAM invite la population à être familière aux informations météorologiques qu’elle ventile à travers les médias d’état, les réseaux sociaux et son site Internet.

Par ailleurs, des bulletins vigilances harmattan et poussière sont réalisés et disponibles sur notre page Facebook depuis la semaine dernière.

Les bulletins d’informations météo font partie des meilleures stratégies d’adaptation aux changements climatiques.

Plus dans Environnement

#