Suivez sur
#
OUEI Jean Marie (cadre de Danané): "Nos parents ont besoin d'être impactés différemment à travers des actions concrètes"

Culture et société

OUEI Jean Marie (cadre de Danané): « Nos parents ont besoin d’être impactés différemment à travers des actions concrètes »

Le Samedi 30 Décembre 2023, le président de la fondation JMO, Jean Marie Ouei était dans la  localité de Seileu (Chef-lieu de sous-préfecture) pour communier avec les populations. Dans le cadre des activités de fin d’année de sa fondation JMO, il a posé une somme d’actions de portée sociale à l’endroit des populations de cette circonscription.

A Seileu, une cérémonie de récompense des jeunes ayant pris part à un tournoi de football l’an dernier, s’est déroulée en présence des autorités coutumières et des cadres de cette localité. Lon Toualou Jérémy, chef de village de Seileu, se dit honoré de la visite de Jean Marie Ouei les mains chargées de présents.

« Ouei Jean Marie a été pour nos enfants un soutien de taille. Il travaille à la cohésion sociale. Ce qui me réjouit personnellement. Un tel personnage ne peut qu’être béni par nos ancêtres» a-t-il confié.

En plus du ciment, un ensemble de matériels de sonorisation d’une valeur de 634.000 FCFA a été octroyé par le parrain Jean Marie Ouei à la jeunesse.

« Jeunes, vous êtes pour moi une ressource humaine forte. A vos côtés, je m’engage à vous apporter un soutien à la mesure de vos difficultés. Aujourd’hui, la politique ne doit pas diviser les populations. Pour moi, nos parents ont besoin d’être impactés différemment à travers des actions concrètes allant dans le sens du développement des localités et non le contraire. 

C’est dans ce sens que j’ai apporté récemment mon soutien dans l’opération d’une fillette d’ici à plus de 5 millions FCFA. Beaucoup d’autres actions suivront si nous restons unis et soudés» a-t-il indiqué. Une enveloppe de 180.000 FCFA et un bœuf ont été offerts aux jeunes et aux chefs coutumiers de Seileu.

Après quoi, le cap a été mis sur la ville de Danané où Jean Marie Ouei était parrain d’un tournoi de Maracana inter-services. En présence du préfet Hahoutou N’guessan Vincent, le tournoi s’est déroulé en phases éliminatoires. A cet effet, le préfet du département de Danané s’est réjoui de l’initiative de Jean Marie Ouei qui, selon lui, s’inscrit dans le cadre de la cohésion et la paix.

« Nous sommes dans un cadre convivial autour du sport, facteur d’unité. C’est par ce genre d’activités que les hommes se retrouvent pour mieux se connaître. Je suis heureux de voir ici toutes les couches professionnelles. Je félicite l’initiateur et sa fondation. Aussi voudrais-je m’assurer de l’esprit de fair-play et de cohésion qui a toujours prévalu à Danané» a déclaré le préfet Hahoutou N’guessan Vincent au lancement de la compétition.

Une correspondance de Sony WAGONDA

Plus dans Culture et société

#