Suivez sur
#
Les Éléphants auraient-ils inventé leur marque de fabrique ?

Sports

OPINION – Les Éléphants auraient-ils inventé leur marque de fabrique ?

On sait que la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) a été brillamment remportée par les Éléphants de Côte d’Ivoire. Mais pour parvenir à ce sacre, ils ont dû mener de hautes luttes. Il faut également mentionner qu’ils en ont bavé et ont failli y laisser des plumes. 

Quel aurait été le choc et l’humiliation pour le pays organisateur de se faire éliminer lors même des phases de poules, après tous les efforts déployés par les autorités ivoiriennes d’offrir la meilleure CAN de tous les temps? Pour autant, ce « worst case scenario » ne s’est finalement pas produit, même si les Éléphants ont, coup sur coup, perdu contre le Nigeria et la Guinée équatoriale. 

Ce qu’on a pu remarquer, au contraire, c’est après s’être fait remonter le moral par le Président Alassane Ouattara, ils sont progressivement montés en puissance, pour remporter, match après match, leur 1/8 de finale, 1/4 de finale, 1/2 finale et le trophée en finale. Ce qu’on a remarqué, toutefois, au cours de ces rencontres épiques, c’est que les Éléphants ont remporté la plupart de leurs matchs sur le fil, c’est-à-dire au dernier moment. 

Alors, on serait tenté de se demander s’ils n’auraient pas inventé une sorte de poinçon qui leur est typique. Et ce, d’autant plus que les deux (2) dernières confrontations amicales contre le Benin et l’Uruguay ont suivi le même scénario, à une exception près que celui contre les Léopards du Benin, qui s’est soldé par un nul. Ne serait-ce pas là le signe distinctif des grands champions?

On a vu Serena Williams, championne de tennis, opérer de légendaires « come-backs » au point qu’elle fut surnommée la reine du come-back. En tout cas, s’il est une chose dont on est sûre, c’est que les Éléphants sont sur la trajectoire d’un « winning streak » depuis que le Président Alassane Ouattara leur a réitéré sa confiance, au moment où personne n’était sûr qu’ils allaient même pouvoir franchir les phases de poules. On voit là également la marque du vrai leader qui sait encourager et motiver comme il faut et quand il faut.

Oussou Kouamé Rémi 

Enseignant-chercheur à l’Université Alassane Ouattara-Bouaké 

Expert en analyse socio-politique et économique

Plus dans Sports

#