Suivez sur
#

Culture et société

Mobilité urbaine dans la ville d’Abidjan: Le District exige désormais des macarons sur les VTC  

C’est chose faite désormais. On ne confondra plus les véhicules de transport avec chauffeur (VTC) avec les autres types de transport en commun qu’on trouve dans la capitale économique ivoirienne.

Depuis le mercredi 4 octobre 2023, l’identification des VTC est entrée dans sa phase d’exécution à travers le lancement de l’opération par la Direction des Transports terrestres et de la Mobilité urbaine du District autonome d’Abidjan.

La collectivité territoriale se conformant ainsi au décret n° 2021-860 du 15 décembre 2021 portant réglementation des transports publics particuliers de personnes qui fait obligation à toute entreprise exécutant un service de transport avec VTC d’afficher sur les véhicules automobiles qu’elle utilise, une signalétique, c’est-à-dire un macaron, laissant apparaître de manière évidente la mention « Voiture de transport avec chauffeur (VTC) », délivrée par les services compétents en la matière.

Selon M. Boka N’Takpé Jules, secrétaire général du Syndicat national des chauffeurs VTC de Côte d’Ivoire (SYNACVTCCI) que nous avons joint, ce matin, un guichet a été installé au complexe sportif d’Angré, dans la commune de commune, pour le retrait des macarons.

La demande étant préalablement faite en ligne sur le site suivant : https://transecureafrica.com/ pour en faciliter l’acquisition.M. Boka s’est justement réjoui de cette mesure prise par le District autonome d’Abidjan.

« L’identification des VTC va non seulement permettre aux acteurs du secteur de rentabiliser leurs investissements mais il va aussi faciliter les contrôles policiers. La pose des macarons va surtout nous différencier des véhicules personnels qui exercent illégalement notre activité », a-t-il précisé.

Mode de transport qui est présent dans le District autonome d’Abidjan il y a seulement quelques années, le VTC est un modèle économique qui permet au client de réserver son transport privé depuis son Smartphone.

En Côte d’Ivoire, le leadership du transport est aujourd’hui détenu par le segment VTC, avec au moins 1 million de personnes connectées pour leurs déplacements journaliers dans le District autonome d’Abidjan.

Le VTC constitue non seulement un pas de plus vers la modernisation du transport routier des personnes en Côte d’Ivoire, mais il est surtout une source véritable d’emplois de la jeunesse et des moins jeunes, car ce sont un peu plus de 60.000 emplois offerts.

De seulement quelques dizaines de véhicules en 2015, le parc automobile du VTC tourne aujourd’hui autour de 33.000 voitures pour la seule ville d’Abidjan quand la population des chauffeurs oscille entre 60.000 et 80.000 personnes. 

Plus dans Culture et société

#