Suivez sur
#

Culture et société

Marie-Laure N’Goran dédicace «Le combat d’une héroïne. Et si c’était une histoire vraie …»

Le dimanche 06 août 2023, la journaliste Marie-Laure N’Goran a procédé à la dédicace de sa toute première œuvre littéraire intitulée «Le combat d’une héroïne, Et si c’était une histoire vraie … ».

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités littéraires, politiques, diplomatiques, des médias et de la ministre de l’Éducation nationale, Mariatou Koné, marraine.

Selon l’éditeur de l’œuvre, Traoré Moussa, l’œuvre retrace l’itinéraire d’une jeune fille, Orée, martyrisée, violée, méprisée et qui parvient, malgré tout, à se hisser au sommet de l’échelle sociale.

Une « belle histoire passionnée et passionnante » que celle de l’héroïne Orée pour rappeler que, malgré les écueils et les vicissitudes de la vie, il ne faut jamais baisser les bras, car au bout de l’effort, se trouve la récompense.

La journaliste Marie-Laure N’ Goran qui fêtait son anniversaire le 06 août, a expliqué que l’histoire ne retrace pas sa vie. « Ce n’est pas mon histoire, mais l’histoire de ceux qui souffrent autour de moi ».

Un livre qui « parle de tout à la fois »

Quant à la marraine de la cérémonie, Mariatou Koné, elle a félicité Marie-Laure N’Goran pour son talent et ses qualités.

« Le combat de l’héroïne, Et c’était une histoire vraie+ est une belle illustration de la condition de la femme dans un monde où elle doit surmonter divers obstacles pour parvenir à son épanouissement familial, intellectuel et professionnel », a souligné Mme Koné.

Selon la ministre, c’est un livre qui « parle de tout à la fois », un bon livre dans lequel Marie-Laure aborde plusieurs thématiques dont les relations intra-familiales, les violences basées sur le genre, le rôle des enseignants, l’harmonie entre la tradition et la modernité, la lutte contre le cancer de sein.

Marie-Laure N’Goran est chevalier dans l’ordre de la communication et du mérite culturel ivoirien.

Charles Béni

Plus dans Culture et société

#