Suivez sur
#
Mariatou KONÉ poursuit la transformation du système éducatif ivoirien: De nouvelles infrastructures offertes à la Drena de Boundiali

Culture et société

Mariatou KONÉ poursuit la transformation du système éducatif ivoirien: De nouvelles infrastructures offertes à la Drena de Boundiali

C’est une promesse de campagne tenue et un ouf de soulagement pour les parents et élèves de Boundiali (nord). La ministre de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation, Pr. Mariatou Koné, maire de la commune de Boundiali a procédé à la remise des clés d’un ensemble d’infrastructures éducatives composées d’un bâtiment de trois classes, un bloc latrine de quatre cabines, une école maternelle et un magasin, le tout construit en géo-béton de type auto-flottant, à la Drena de Boundiali. C’était le vendredi 22 mars 2024 au groupe scolaire Ibrahim Koné. 

« Absorber le surplus d’effectifs dans les salles de classes pour améliorer la qualité de la formation dispensée dans cette école » c’est la principale motivation de madame le maire de ville de Boundiali, Pr. Mariatou Koné, en offrant une école primaire et une école maternelle supplémentaires à l’école primaire Ibrahim Koné de Boundiali dont les clés ont été remises ce vendredi 22 mars 2024. 

Une école devenue groupe scolaire suite à la promesse électorale faite aux parents d’élèves et acteurs de l’éducation nationale de Boundiali par le maire Mariatou Koné en 2018. 

Une promesse électorale et le PAPSE

Élue maire de la commune de Boundiali en octobre 2018, alors qu’elle était encore ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné avait déjà un rêve pour Boundiali : faire de la capitale de la région de la Bagoué, une ville éducative par excellence.

Ainsi, sous son impulsion, ce sont plus de dix écoles primaires, un lycée et deux collèges qui ont été construits à Boundiali. Une promesse électorale qu’elle continue d’honorer en s’appuyant sur le projet d’amélioration de la prestation des services éducatifs (PAPSE) lancé en juin 2018 et qui repose sur six (6) piliers que sont : l’innovation pédagogique ; la construction d’infrastructures préscolaires et scolaires ; la promotion de la lecture et des mathématiques ; le renforcement des capacités des enseignants ; la distribution de kits et bourses scolaires gratuits et la gouvernance participative de l’école par l’implication des communautés.

Enfin, devenue Ministre de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation en avril 2021, c’est toujours dans cette quête de transformer qualitativement le système éducatif en Côte d’Ivoire et à Boundiali que s’inscrit donc le développement de l’école primaire Ibrahim Koné, du nom du défunt ancien maire de Boundiali.

Mariatou Koné, l’humilité et la rigueur du travail

« Si aujourd’hui, nous faisons tout notre possible pour hisser Boundiali au rang des villes modernes et enviées de la Côte d’Ivoire, c’est tout simplement parce que nos prédécesseurs ont tracé de bons sillons. Ils nous ont légué un lourd héritage que nous devrons assumer avec fierté », a déclaré la ministre Mariatou Koné. C’était le samedi 22 juillet 2023 au cours de la cérémonie marquant le 40 è anniversaire de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (l’UVICOCI) à la salle de fête du nouvel Hôtel communal de Boundiali en présence du Président l’UVICOCI, le ministre Paulin Claude Danho et de l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean Christophe BELLIART. 

Ce jour-là, Mariatou Koné, maire de Boundiali a honoré ses prédécesseurs, Lenissongui Coulibaly, Zémogo Fofana, Lassina Konaté et le défunt maire Ibrahim Koné. Un hommage et une humilité salués au nom des récipiendaires par le ministre Lenissongui Coulibaly : « Elle est humble, respectueuse et travailleuse. Grâce à elle, nous sommes encore plus fiers de notre Boundiali » a-t-il dit faisant allusion aux nombreuses infrastructures réalisées en seulement cinq ans à la tête de la marie de Boundiali. 

En plus des anciens maires, plusieurs agents de la mairie à la retraite ou totalisant plus de 30 ans de services ont également été distingués.

Lemeridien avec Sercom

Plus dans Culture et société

#