Suivez sur
#
Lutte contre la déforestation : L'entreprise ENI réaffirme son engagement au ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba

Environnement

Lutte contre la déforestation : L’entreprise ENI réaffirme son engagement au ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba

Le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba a accordé, le lundi 22 avril 2024, une audience à une délégation de l’Entreprise ENI conduite par son directeur général Nicola Marilla, à son cabinet sis au 22e étage de l’immeuble Postel 2001 au Plateau.

Déjà le 10 décembre 2021, ENI et la Côte d’Ivoire, reconnaissant la nécessité de réduire l’impact carbone lié à l’exploitation pétrolière du gisement « Baleine », ont conclu un protocole d’accord pour l’identification, l’évaluation et l’exécution conjointes d’initiatives REDD+, forestières et agroforestières. C’est donc dans ce cadre que les 02 parties ont signé en septembre 2022, une convention pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour la conservation, la restauration et l’aménagement durable de forêts classées.

Les résultats de cette étude, selon le ministère des Eaux et Forêts, ont permis d’identifier les forêts classées potentiellement adaptées au développement d’un projet de compensation des émissions de GES issues de l’exploitation pétrolière « Baleine » tout en prenant en compte les intérêts des populations impactées. Ce projet vise aussi à soutenir la réduction des émissions de gaz à effet de serre. « Ce projet vise à soutenir le ministère des Eaux et Forêts pour le reboisement et la reconstitution de la forêt, de la biodiversité avec un accent particulier sur le volet social », a affirmé Nicola Marilla.

Le ministre Laurent Tchagba, pour sa part, a exprimé sa reconnaissance à ENI. « Cette convention est une convention de référence entre la Côte d’Ivoire et ENI. Elle est importante pour le combat contre la déforestation », a-t-il confié. Notons que, c’est le 16 mai 2024 que les 02 parties procéderont à la signature de cette convention au cours d’un atelier bilan. À en croire le ministère des Eaux et Forêts, cette audience a permis de faire ressortir les points essentiels de la coopération entre le ministère des Eaux et Forêts et ENI.

Pour rappel, l’entreprise ENI est une société affiliée à ENI SpA, opérant dans les secteurs de l’exploration, de la production, du transport, de la transformation et de la commercialisation du pétrole, du gaz naturel, du gaz naturel liquéfié (GNL), de l’électricité et des produits chimiques. Elle a également une vaste expérience dans le domaine des énergies renouvelables et de l’économie circulaire.

Pour y parvenir, ENI met en œuvre des mesures qui comprennent des solutions climatiques naturelles telles que les projets REDD+ et des solutions liées à la reforestation.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Environnement

#