Suivez sur
#

Environnement

L’étude d’opérationnalisation de la procédure de gestion des alertes de la déforestation lancée

C’est en vue de mettre en œuvre des actions pour protéger les forêts ivoiriennes, que s’est tenue, le mercredi 09 août 2023, à Abidjan-Plateau, une réunion de lancement des activités de l’Initiative cacao et forêts(ICF) en collaboration avec ses partenaires. 

Présidée par le colonel Ynsa Traoré, coordonnateur de l’ICF, la rencontre a permis, selon le ministère des Eaux et Forêts, de réunir l’ensemble des acteurs clés mobilisés pour restaurer et protéger la forêt ivoirienne.

L’objectif étant de présenter le cabinet recruté pour une étude pilote sur l’opérationnalisation de la procédure de gestion des alertes de déforestation.

<<Cette étude permettra d’une part d’appréhender toutes les composantes de la procédure en place afin de proposer des orientations d’amélioration. Et d’autre part, elle servira de modèle de base pour le système national de suivi des forêts et d’alerte précoce de la déforestation>>, explique le ministère.

Des échanges ont permis d’aboutir à des recommendations à l’issue de la présentation de la méthodologie de travail par le prestataire.

À en croire le ministère des Eaux et Forêts, les prochaines étapes de cette étude sont attendues incessamment pour l’atteinte de cet objectif commun, qui est de préserver les reliques de forêts restantes et de sauvegarder leur restauration.

La Côte d’Ivoire ambitionne de recouvrer au moins 20% de son couvert forestier d’ici à 2040. C’est ainsi que le gouvernement a adopté la Politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts (PPREF)en 2018, un nouveau code forestier en 2019 et une Stratégie nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts (SNPREF) dont les différentes actions opérationnelles sont en cours de déploiement.

Tizié TO Bi 

Correspondant régional

Plus dans Environnement

#