Suivez sur
#

Femmes et Jeunesse

Le RHDP met de l’ordre en son sein, 332 militants dont Siaka OUATTARA, sanctionnés par le parti de Ouattara

332 militants du RHDP ont été sanctionnés par la direction de leur parti politique pour avoir violé la discipline interne lors des dernières élections municipales et régionales du 2 septembre 2023. Au nombre de ceux-ci, l’ancien président du MFA, Siaka Ouattara, candidat indépendant aux régionales dans le Gontougo.

DECIDE :

Article 1 : Font l’objet des sanctions prévues par la présente décision, conformément aux Statuts et Règlement Intérieur, les militants de l’une des catégories ci-après :

– Les militants, candidats indépendants ou ayant figuré sur la liste d’un candidat indépendant ;

– Les militants ayant figuré sur la liste d’un candidat de l’opposition ;

– Les militants ayant apporté un soutien avéré à un candidat indépendant ou de l’opposition sous diverses formes (appui financier et logistique, prises de parole, contribution à la propagande, etc.).

Article 2 : Les militants visés à l’article 1er ci-dessus dont les noms figurent dans le tableau joint en annexe, écopent des sanctions suivantes :

– Exclusion des organes centraux tels que prévus par l’article 16 des Statuts et Règlement Intérieur du Parti.

– Déchéance des fonctions politiques occupées ;

– Suspension des activités du parti pour une durée d’un (01) an ;

– Blâme.

Article 3 : Le parti se réserve le droit de prendre toutes autres sanctions disciplinaires qu’il jugera nécessaires à l’encontre des militants visés par la présente décision ou tout autre militant dont un cas d’indiscipline sera avéré.

Article 4 : La présente décision prend effet à compter de sa date de publication qui sera faite par tout moyen.

Article 5 : Le Secrétaire Exécutif du RHDP est chargé de l’exécution de la présente décision.

Plus dans Femmes et Jeunesse

#