Suivez sur
#
Le FDFP confirme sa stature de leader dans le domaine du financement de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage

Entreprises

Le FDFP confirme sa stature de leader dans le domaine du financement de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage

Deux semaines après la visite de travail du ministre djiboutien de l’Education nationale et de la Formation Professionnelle, M. Moustapha MOHAMED MAHAMOUD, le Président du Comité de Gestion, M. Siama BAMBA, et le Secrétaire Général du FDFP, Dr Philippe N’DRI, ont reçu, lundi 06 mai, le ministre congolais de l’Enseignement Technique et Professionnel.

M. Ghislain Thierry MAGUESSA EBOME, à la tête d’une importante délégation de son Département ministériel et de diplomates, vient, comme son homologue de Djibouti, s’inspirer du modèle du FDFP qui est aujourd’hui une référence continentale dans le domaine du financement de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage.

Après une séance de travail avec le ministre ivoirien de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, M. Koffi N’GUESSAN, à son cabinet, la délégation est arrivée dans l’après-midi à la Maison de la Formation, siège du FDFP sis à Treichville, boulevard Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

Cette visite de travail s’inscrit dans l’implémentation de l’accord de coopération entre la Côte d’Ivoire et la République de Congo (Brazzaville) dans le domaine de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Le Secrétaire Général, Dr Philippe N’DRI, a saisi l’occasion pour entretenir ses hôtes sur les missions, les succès et les perspectives du FDFP, leader du développement des compétences en Côte d’Ivoire.

Parallèlement à cette visite de travail, le FDFP, membre fondateur du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO), a reçu, ce même lundi sur les bords de la lagune Ebrié, les membres du Bureau Exécutif (BE) de ce Réseau qui regroupe 13 Institutions et Fonds de Formation appartenant à12 pays d’Afrique (Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Conakry, Mali, Niger, République Centrafricaine, Sénégal, Tchad, Togo, Congo Brazzaville, Madagascar). 

Le Secrétaire Général du FDFP, Dr Philippe N’DRI, en assure le Secrétariat Général. En prélude à la 15ème assemblée générale ordinaire et à la 6ème assemblée extraordinaire, le Bureau Exécutif se concerte à Abidjan pour faire le point des préparatifs de l’AG Mixte qui se tiendra, du 22 au 24 mai à Lomé au Togo.

A la rencontre d’Abidjan, les Directeurs Généraux des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle, membres du BE, doivent définir les contours de l’organisation de l’atelier de validation du projet de plan de développement stratégique 2024-2028 du RAFPRO. Ils devront également produire les documents de travail à soumettre à l’examen et à l’adoption de la 15ème AGO et 6ème AGE.

En outre, ils devront organiser la visioconférence en vue de déterminer la contribution de chaque Institution et Fonds pour la mobilisation de la contrepartie au financement des activités du programme régional de la formation professionnelle au titre de l’année 2024.

Cette double activité met en lumière la stature du FDFP au niveau continental. Cette position de leader pourrait être confirmée très bientôt par le collège électoral du RAFPRO.

Lemeridien avec Sercom FDFP

Plus dans Entreprises

#