Suivez sur
#
La Côte d'Ivoire élue à la vice-présidence du Bureau exécutif d’ONU Femmes: Le lobbying gagnant de la ministre Nassénéba Touré 

Femmes et Jeunesse

La Côte d’Ivoire élue à la vice-présidence du Bureau exécutif d’ONU Femmes: Le lobbying gagnant de la ministre Nassénéba Touré 

La Côte d’Ivoire a été élue à la vice-présidence du Bureau exécutif d’ONU Femmes, lors des élections du 10 janvier 2024. Ce succès découle de l’engagement de la ministre Nassénéba Touré qui a mené des campagnes de lobbying et un plaidoyer intense lors des 66e et 67e sessions de la Commission de la condition de la femme (CSW66 et CSW67) organisées respectivement en 2022 et 2023 au siège des Nations Unies, à New-York.

En 2022, lors de la CSW66, avec le soutien de la diplomatie ivoirienne, Nassénéba Touré a obtenu un siège au conseil d’administration d’ONU-FEMMES pour quatre ans. En 2023, au CSW67, elle a continué ses efforts, participant à des audiences de haut niveau et lançant des initiatives comme la campagne régionale « Carton rouge contre les VBG » en décembre 2023.

Cette victoire renforce le rôle de la Côte d’Ivoire dans la promotion des droits des femmes à l’échelle mondiale et confirme le rayonnement international de la Côte d’Ivoire, sous le leadership du Président Alassane Ouattara.

La ministre Nassénéba Touré a exprimé sa satisfaction tout en promettant de poursuivre le lobbying pour d’autres postes de décisions. Pour rappel, le Bureau du Conseil exécutif comprend un président et quatre vice-présidents, chacun représentant l’un des cinq groupes régionaux. 

Pour 2024, la présidence est assurée par le groupe Amérique Latine et Caraïbes, avec la représentante du Panama, Markova Concepción Jaramillo. 

La Côte d’Ivoire est représentée par Halley Christine Yapi Bah, ambassadrice et représentante permanente adjointe, en tant que vice-présidente, représentant le Groupe africain.

Lemeridien avec CICG

Plus dans Femmes et Jeunesse

#