Suivez sur
#
Journée internationale des droits de la femme: Les femmes de l'Institut Pasteur exhortées à s'engager dans "des activités génératrices de revenus"

Femmes et Jeunesse

Journée internationale des droits de la femme: Les femmes de l’Institut Pasteur exhortées à s’engager dans « des activités génératrices de revenus »

À l’instar de plusieurs organisations, l’Amicale des femmes de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire (IPCI) a commémoré le vendredi 8 mars 2024 à Adioppodoumé, la Journée internationale des droits de la femme. Cette journée a permis de renforcer la cohésion et de prendre conscience de l’importance de la mise en commun des forces des femmes dans un environnement de travail.

Dans son allocution, la directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, le Professeur Mireille Dosso, a souligné l’importance de la femme dans la société, tant dans son socle familial que professionnel. « L’IPCI regroupe 50% de femmes dans son effectif, soit près de 110 personnes, » a-t-elle rappelé. Elle a également conseillé à ses sœurs de ne pas se contenter de leurs salaires, mais aussi de s’engager dans « des activités génératrices de revenus ».

« Allez vers les microcrédits pour solliciter des prêts afin d’investir dans des projets, organisez des formations pour développer votre esprit entrepreneurial, » a recommandé Dosso.

Pour la présidente de l’association des femmes, Kouadio Elisabeth, cette célébration du 8 mars doit être gravée dans le marbre et être la pierre angulaire d’un engagement fort envers la solidarité, la cohésion et l’amour. Pour aller loin ensemble, elle a appelé à l’unité pour mettre en commun les forces afin d’affronter et de surmonter les obstacles. Une conférence a été animée lors de la cérémonie.

La conférencière, Alangba épouse TOTOKRA Yoboué Mechtilde, par ailleurs PCA du Réseau des Caisses Mutuelles d’Epargne et de Crédit (RCMEC), a partagé son expérience avec les femmes de l’Amicale sur l’importance de l’association dans une communauté, leur impact sur la vie et l’environnement des membres.

Elle a exhorté chacune des membres de l’Amicale à adhérer à des associations de leur village, de leur quartier pour développer un leadership et impacter notre environnement.

« C’est un besoin physiologique, un besoin de sécurité, un besoin d’accomplissement au plan social, socio-professionnel, économique et politique qui peut déboucher sur un militantisme, » a-t-elle souligné. Les femmes ont été émerveillées par l’expérience enrichissante, l’implication dans plusieurs associations de la conférencière et sa détermination à s’imposer comme un leader dans sa communauté.

Plusieurs femmes ont saisi cette occasion pour informer les autres membres de leurs activités économiques afin de pouvoir acheter les produits des femmes de l’Amicale. Notons que la naissance de la Journée internationale de la femme est intimement liée à la grève générale et aux manifestations des femmes russes à Petrograd le 23 février 1917.

Lemeridien avec Sercom

Plus dans Femmes et Jeunesse

#