Suivez sur
#
Idriss Diallo facilite l'acquisition de cars neufs aux clubs - Les présidents des clubs: "Merci au président de la FIF parce que ce projet était attendu de tous"

Sports

Idriss Diallo facilite l’acquisition de cars neufs aux clubs – Les présidents des clubs: « Merci au président de la FIF parce que ce projet était attendu de tous »

La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a procédé à la remise officielle de cars aux clubs, jeudi 11 avril au siège de la fédération. Le souci de déplacement des clubs lors des différents championnats nationaux est désormais un lointain souvenir. 

Ce jeudi 11 avril 2024 au siège de la FIF, ce sont au total quinze (15) clubs qui ont reçu dans un premier temps, leur car de transport de marque Tata. « D’autres clubs recevront leur car au fur et à mesure dans les prochaines semaines », précise le Directeur Exécutif de la FIF, Armand Gohourou.

Les heureux récipiendaires sont : Bouaké FC, LYS Sassandra, Asec Mimosas, AFAD Abidjan, CO Korhogo, SC Gagnoa, Stade d’Abidjan, FC Mouna, Zoman FC, AGIR Guiberoua, Sirocco FC, OFC Adiaké, Yamoussoukro FC, Espérance de Bouaké et Songon FC. 

« Nous disons merci au président de la FIF et à son Comité Exécutif parce que ce projet était attendu de tous », reconnaît le président de la Ligue Professionnelle de Football, Salif Bictogo. Le Président de Songon FC, Akré Benoît, est tout aussi reconnaissant que le Président de la Ligue Professionnelle de Football. 

«Au nom de tous les clubs récipiendaires, je voudrais dire merci à la FIF pour ces cars. Désormais, finies les tractations avec les transporteurs pour la location de cars pour nos différents déplacements. Nous vous promettons d’en faire bon usage. Ces cars j’en suis sûr, vont améliorer la qualité de notre travail », reconnaît-il.

Le Président de la FIF, Yacine Idriss Diallo qui a présidé cette sympathique cérémonie, a expliqué les conditions d’acquisition de ces cars tout en prodiguant des conseils pour l’utilisation efficiente de ceux-ci.

« C’est avec une grande joie que nous menons cette cérémonie. Parce que depuis notre avènement à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football, nous avons souhaité de faire en sorte que les choses aillent dans le sens de l’amélioration des conditions de travail de l’ensemble des membres de la Fédération. Que ce soient les clubs, les joueurs, les techniciens, toute la famille et l’écosystème du football ivoirien. On veut faire en sorte qu’il y ait une amélioration de leurs conditions de travail, de leurs conditions de vie, de la qualité de la gouvernance.

Et le problème du transport est un problème fondamental pour tous les clubs, parce que les joueurs doivent aller s’entraîner, les joueurs doivent se déplacer, les clubs sont quelquefois à des distances très importantes les uns des autres, et on a dit, avec l’accord de tout le monde, si Dieu le veut, pour la saison prochaine, tous les clubs retourneront sur leurs bases. Donc il va s’agir de se déplacer régulièrement. Et c’était un problème parce que le Président de la Ligue, mon cher aîné Salif Bictogo, avait vraiment un souci régulier avec ce problème de car.

Donc, on en a débattu, on a mis en place une tast force, il a travaillé avec le Directeur Exécutif  et M. Yao Yao de la Commission des Finances et on a trouvé un montage. Ce montage a donc permis à la Fédération Ivoirienne de Football de donner toutes les garanties à un établissement bancaire et de faire un « bridge» pour que nous puissions financer l’acquisition des cars. Et on finance l’acquisition de ces cars, ils seront remboursés par les clubs sur leurs subventions sur les 36 mois qui viennent.  Donc en réalité, on leur donne les moyens de pouvoir avoir des cars neufs de qualité pour pouvoir faciliter leurs activités. Ça devrait leur faire une économie assez intéressante par rapport à la location des cars qu’ils avaient à faire quand ils allaient à l’intérieur », explique-t-il. 

Et de poursuivre : « Il leur appartiendra maintenant de bien gérer ces outils. Parce qu’un car c’est bien, mais il faut l’entretenir. Nous leur offrons même l’assurance d’un an, c’est-a-dire d’ici la fin de l’année. Il vous appartiendra, vous, de l’utiliser, mais de bien l’utiliser, d’en faire les révisions, la maintenance, les changements des roues, etc. Parce qu’un car bien entretenu peut durer une dizaine d’années. Donc on vous met à disposition ces différents outils pour que vous puissiez travailler dans les meilleures conditions possibles. 

L’objectif vraiment, c’est que chaque club de Côte d’Ivoire ait un car à minima pour assurer ses déplacements. C’est un outil de travail, ce n’est pas du luxe, c’est un besoin réel», conclut-il.

Lemeridien avec Sercom FIF

Plus dans Sports

#