Suivez sur
#

Culture et société

Fonds de prévoyance des Eaux et Forêts : Laurent Tchagba rassure les syndicats

Le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba a reçu, le jeudi 03 août 2023, à son cabinet sis à Abidjan-Plateau, les membres du comité sectoriel de dialogue social, les administrateurs du fonds de prévoyance et l’ensemble des syndicats du ministère.

L’objectif, selon le ministère, était de comprendre la grogne de certains syndicats suite au premier précompte sur les salaires pour alimenter le fonds de prévoyance des agents. Quatre heures, c’est le temps qu’il a fallu à Laurent Tchagba pour non seulement comprendre les causes réelles du mécontentement des syndicats mais aussi une occasion pour lui, de réaffirmer sa volonté d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses collaborateurs.

Il a rappelé le bien fondé de ce fonds de prévoyance, qui est une chance pour les cadres et agents des Eaux et Forêts parce qu’il permettra de leur offrir une sécurité sociale. À en croire le ministère, le fonds prévoit une couverture partielle ou totale de certains risques de maladies ou d’accidents, une couverture partielle ou totale en cas de maladies ou de risques lors de la maternité, une allocation en cas de décès ou d’invalidité, de garantir un capital de fin de carrière et bien d’autres avantages.

C’est pourquoi Laurent Tchagba a invité les syndicats à respecter les textes qu’ils ont eux-mêmes écrits. « Car, les statuts et règlement intérieur de ce fonds de prévoyance ont été écrits et validés par vous-mêmes. (…) Les statuts confèrent un caractère obligatoire d’adhésion à ce fonds pour tous les agents. Toutefois, s’il y a des agents qui ne veulent pas adhérer qu’ils soient recensés et que la liste me soit déposée afin que leur prélèvement soit suspendu.

« j’engage les syndicats à plus de responsabilité »

Mais, il va falloir en assumer les conséquences car ces derniers ne seront plus pris en compte dans aucune action sociale du ministère », a-t-il prévenu, avant de rappeler qu’à son arrivée à la tête du ministère des Eaux et Forêts, ce fonds existait depuis des années mais il n’était pas fonctionnel.

« C’est alors que j’ai mis tout en œuvre pour avoir l’agrément et trouver un siège afin que le fonds fonctionne. Aujourd’hui que tout est en place, je souhaite que les agents que vous êtes, acceptent de faire votre part de sacrifice pour que ce fonds fonctionne correctement », a fait savoir le député d’Attécoubé.

Il a, par ailleurs, encouragé le Conseil d’administration du fonds à associer toutes les structures syndicales à la gestion du fonds de prévoyance, afin d’avoir une gestion consensuelle.

« Je tiens à rassurer les syndicats que des efforts sont faits pour améliorer les conditions de vie et de travail de tous les agents. Les problèmes soulevés seront réglés au fur et à mesure. Notre vœu est d’arriver à un bon fonctionnement du fonds de prévoyance. C’est pourquoi, j’engage les syndicats à plus de responsabilité. Continuez à sensibiliser vos mandants sur cet important projet », a exhorté Laurent Tchagba, qui rencontre sur ce même sujet la chaîne de commandement du ministère dont il a la charge, le mardi 08 août, à Abidjan-Plateau.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Plus dans Culture et société

#